La Martinique rend hommage à George Floyd

Par 10/06/2020 - 12:31
01/01/2020 - 00:00

Hier soir (mardi 9 juin 2020), près de 400 personnes étaient réunis à la maison des syndicats à Fort de France en hommage à George Floyd, cet afro-américain de 46 ans mort asphyxié sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis.

    La Martinique rend hommage à George Floyd

Moment fort hier soir, les participants ont gardé le poing dressé durant 8 minutes 46, d’autres le genou à terre, cela correspond aux 8 minutes et 46 secondes au bout desquelles George Floyd est mort asphyxié par ce policier blanc. 

Alors que les funérailles de la victime se tenaient, au Fort Bend Memorial Planning Center dans le sud de Houston, la ville où il a grandi, la Martinique lui rendait hommage quelques heures après, à l’appel de 25  organisations politiques et associatives. Seul, entre amis ou en famille, ils n’étaient pas moins de 400 à avoir fait le déplacement. Artistes et organisateurs ont pris la parole à plusieurs reprises. Des bougies ont été allumées à la mémoire de Georges Floyd et pour dénoncer toutes les formes de violence 

La slameuse martiniquaise Yawa ovationnée par le public après l’interprétation d’un texte écrit pour Aimé Césaire il y a 7 ans. C'est un texte que j'avais écrit il y a un certain temps en 2013 où se trouve et cela est particulièrement approprié de rappeler l'importance de la place du nègre dans l'évolution du monde en sachant que nègre ce n'est pas que noir », explique-t-elle

Béatrice ainsi que son fils et son neveu témoigne au micro d’Yvonne Guilon  

 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.