La Ruche qui dit Oui : manger mieux, manger local

Par 06/09/2022 - 16:24 • Mis à jour le 06/09/2022 - 16:13

"La Ruche qui dit Oui" est une plateforme de circuit-court permettant aux producteurs locaux et aux consommateurs d’être en lien direct.

    La Ruche qui dit Oui : manger mieux, manger local
©fb la Ruche qui dit Oui au good luck Gosier / Un contributeur de la Ruche en Guadeloupe

Une sorte de marché éphémère en ligne, disponible à partir du 22 septembre. Produits locaux et fermiers y seront proposés : légumes, fruits, œufs, boulangerie, pâtisserie, viande, poisson, jus locaux et produits laitiers.

Un concept avantageux sur le plan financier, en particulier en cette période d'inflation, mais aussi du point de vue logistique, car tout est regroupé en un seul lieu pour la collecte des courses. Ainsi, chaque semaine, le consommateur préalablement inscrit sur la plateforme pourra faire son panier de course en ligne. Les produits seront à récupérer tous les jeudis, dans un lieu unique basé à la ZAC de Rivière Roche, comme nous l'explique Caroline Thévenon, la fondatrice.

L'idée de la ruche, c'est de payer les choses au prix juste, sans intermédiaires. Vous vous inscrivez sur la Ruche qui dit Oui Fort-de-France, et vous recevrez chaque semaine ce que chacun de nos partenaires met en vente. Du jeudi au mardi, vous faites votre panier, et la distribution a lieu tous les jeudis, de 16 à 18 heures, ZAC de Rivière Roche. Ça laisse 48 heures aux producteurs pour préparer votre commande et l'acheminer sur place. Notre particularité ici en Martinique, c'est qu'on a aussi sur site des consignes réfrigérées qui permettront aux clients qui ne sont pas disponibles sur ce créneau-là de venir récupérer sous 24 heures, et à l'aide d'un code PIN sécurisé, leur panier.

La plateforme réunit 10 producteurs pour le moment, et déjà 77 membres consommateurs. Mais si l'implantation du concept est en cours en Martinique, la Ruche opère déjà en Guadeloupe et sur l’île de La Réunion, assure Caroline Thévenon.

En Martinique, les producteurs ont répondu très favorablement tout de suite. Il y a eu un engouement, même si on préfère éviter qu'il y ait trop de producteurs en concurrence. On les choisit sur plusieurs critères, il faut évidemment que ce soit 100 % local, et qu'ils soient complémentaires. L'important, c'est que le consommateur puisse faire son panier de produits frais quasi en totalité sur la Ruche. Pour l'instant, on a 10 producteurs, mais le but, c'est de faire grossir notre réseau et d’en avoir chaque mois de nouveaux qui s'engagent avec nous.

Pour vous inscrire sur le site de la Ruche qui dit Oui, rendez-vous à cette adresse : https://laruchequiditoui.fr.

Tags