La chantier de sécurisation de Morne d'Orange s'annonce long et cher !

Par 23/02/2016 - 12:45 • Mis à jour le 23/02/2016 - 12:45

Les riverains des quartiers Morne d'Orange et Cité Vieux lycée (Saint-Pierre) étaient invités à une rencontre ce lundi 22 février 2016 autour des représentants de la ville de Saint-Pierre et le sous préfet de Saint-Pierre et Trinité. L'idée était de faire un compte rendu aux 25 familles concernées après les différents prélevements et examens effectués par les experts sur la paroi rocheuse. Le constat est clair, un éboulement peut survenir à tout moment.

    La chantier de sécurisation de Morne d'Orange s'annonce long et cher !
La chantier de sécurisation de Morne d'Orange s'annonce long et cher, c'est entre autres ce qui a été annoncé au cours de la réunion qui s'est tenue chez un riverain; en effet le confortement de la falaise ne devrait pas débuter avant 2017. Un décalage de calendrier qui est lié aux résultats du BRGM sur les risques et l’environnement commandés par la ville et l’Etat.

En septembre 2015 la route avait été fermée

Des prélèvements ont été effectuées dans le flanc de la paroi effondrée au mois de septembre dernier et le diagnostic est clair, les experts ont confirmé qu'un éboulement rocheux pouvait intervenir à tout moment ! Fort du bilan de cette expertise, la municipalité et l’Etat peuvent désormais s’atteler à déterminer un plan d'actions pour des travaux éfficaces qui seront menés avec un nouveau cabinet d’étude d’ingénierie qui devrait être choisi très bientôt.

La municipalité de Saint - Pierre et l’Etat estiment que 5 à 6 mois devraient être nécessaires pour débuter les travaux et réunir les fonds. Le coût du chantier est estimé à plus de 1,5 million d’euros et la ville de Saint Pierre ne peut supporter seule cet investissement. Selon le sous préfet de Saint-Pierre, l'Etat participera à hauteur de 50% grâce au fonds Barnier (qui est le fonds de prévention des risques naturels majeurs). Une demande d’aide à été également formulée à l'attention de la CTM. "Nous attendons de la CTM qu'elle se mobilise, la mairie ne pourra pas assumer à elle seule ce travail", a indiqué Christian Rapha le maire de la ville de Saint-Pierre.

D’ici là tout sera mis en œuvre pour assurer la sécurité des 25 familles qui vivent dans les quartiers Morne d’Orange et cité Vieux Lycée. Des glissières de sécurité seront installées sur la route de Morne d’Orange dans les semaines qui viennent.

Les habitants vivent quotidiennement avec la peur au ventre à l'image de Sylvestre Serbin et Lucienne Rochart qui habitent au quartier cité Vieux Lycée depuis respectivement 46 et 44 ans."On fait attention à toute chute de pierre... " explique Sylvestre Serbin. "Dès qu'on entend un bruit on s'inquiète, on vit avec ..." indique Lucienne Rochart qui avoue également redouter un gros tremblement de terre.

Audrey Ollon et Pascal Michaux