La criminalité au centre d'une rencontre entre élus et experts

Par 08/07/2022 - 06:00 • Mis à jour le 07/07/2022 - 14:09

À l'initiative du président du conseil exécutif de la CTM, les élus et des experts de la société civile sont conviés à une réunion de travail sur la progression inquiétante de la criminalité en Martinique.

    La criminalité au centre d'une rencontre entre élus et experts

16 homicides ont été commis en Martinique entre le 1er janvier 2022 et 7 juillet 2022. Une situation qui alerte le personnel politique local même si la compétence de la sécurité relève de l'État comme le rappelle le courrier adressé par Serge Letchimy à Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur.

Tout le territoire martiniquais est concerné comme le montre notre infographie.

Meurtres par commune 2022.png

Neuf communes ont été le théâtre d'homicides depuis le début de l'année. Fort-de-France est la commune la plus touchée avec 5 meurtres. Cependant, la majorité de ces crimes ont été commis en zone gendarmerie*.

Une vague de violence qui s'est accélérée depuis deux mois. Depuis le 1er mai, on dénombre 11 homicides, tous par arme à feu.

Les victimes sont exclusivement des hommes.

142 armes saisies en 6 mois

Cette criminalité galopante va de pair avec l'entrée massive et la circulation d'armes à feu automatiques de calibres importants. Ces armes de fabrication russe, américaine ou encore brésilienne sont équipées de chargeurs de grande capacité qui permettent aux auteurs de ces meurtres de tirer de nombreuses munitions.

destructions armes à feu

"Il y a effectivement des armes trafiquées, bricolées, des armes d'alarme qui deviennent des armes létales", observait Clarisse Taron, procureure de la République de Fort-de-France, en marge d'une opération de destruction d'armes saisies à la fin du mois de juin. "Il y a d'autres armes, de guerre celles-là, qui rentrent sur le territoire dans des filières similaires à celles des stupéfiants ou de l'immigration illégale", ajoutait-elle.

142 armes à feu ont été saisies entre le 1er janvier et le 30 juin 2022. "C'est 25% de plus que l'année dernière au premier semestre", avait précisé le préfet à la presse.

Des chiffres édifiants qui ont poussé les élus à se saisir de la question. Ce vendredi 8 juillet 2022, les maires, les parlementaires et les élus de la CTM se retrouvent pour une séance de travail à l'hôtel de la CTM à Plateau Roy.

L'objectif affiché est le suivant : proposer des solutions concrètes dans le cadre d’un plan territorial de prévention et de lutte contre
les violences et contre la circulation active des armes afin d'adresser une plateforme de revendications claire à l'État.

L'État qui a justement annoncé, dès le mois de mars, la venue d'une équipe du RAID à Fort-de-France. Les membres de l'unité d'élite arriveront progressivement en Martinique à partir du mois de septembre prochain. Par ailleurs, l'île devrait être équipée d'une radar de surveillance des côtes fin 2023.

Tags