La famille du tambour martiniquais en deuil suite au décès de Marie-Dominique Méhala

Par 06/03/2019 - 13:07 • Mis à jour le 06/03/2019 - 13:07

Marie-Dominique Méhala s'est éteinte, ce mardi des suites d'un cancer à l'âge de 56 ans. Elle était partie du tout premier groupe de tambour entièrement féminin de la Caraïbe, le Groupe Lébèloka.

    La famille du tambour martiniquais en deuil suite au décès de Marie-Dominique Méhala

Le famille du tambour martiniquais est en deuil. En effet, Marie-Dominique Méhala s'est éteinte, ce mardi des suites d'un cancer. Elle était âgée de 56 ans. Musicienne, chanteuse et tambouyé, elle était partie prenante dans l'histoire du tout premier groupe de tambour entièrement féminin de la Caraïbe, à savoir le groupe Lébèloka.

Ce groupe formé en 1991 à l'occasion du festival culturel de Fort-de-France, il aura sillonné les scènes de la grande région pendant près de 18 ans.

Ses sept musiciennes ont marqué la scène musicale avec leurs messages revendicatifs et leurs prestations énergiques. Pourtant, à l'origine, tout est parti d'un atelier de tambour du SERMAC comme l'explique Willy Léger qui était à l'époque l'animateur.

Une veillée artistique aura lieu, ce dimanche au Parc Aimé Césaire à Fort-de-France.