L'abattage de cochon à domicile, une tradition martiniquaise

Par • Mis à jour le 12/12/2017 - 13:21

(Audio) - À l'approche des fêtes de fin d'année, les cochons entament la période la plus douloureuse de leur année. La plupart finiront en ragoût, boudin et pâtés. En Martinique, bon nombre de famille abattent leur porc à domicile. Notre reportage.

    L'abattage de cochon à domicile, une tradition martiniquaise

Se lever à 4 heures du matin pour préparer le cochon, l’abattre et pour finir l’assaisonner, c’est une histoire de famille.De génération en génération, les familles ont coutume d’abattre à la maison leur cochon.

C’est une pratique qui se perd selon Jean-Claude, qui possède deux cochons dans un petit parc boueux. Il élève le premier depuis 2 ans. Le 22 décembre, il sera sur la planche à découper. Le deuxième est encore petit. Il attendra encore un noël avant d’être transformé en boudin rouge.Tous les jours à  7 heures, il nourri ses bêtes. Au menu, purina, ti nain et herbes.

Le reportage de Aude Sioul-Tidas :