L'affaire Sléman toujours pas réglée

Par • Mis à jour le 04/10/2018 - 17:20

Franck Sléman, un entrepreneur avait entamé une grève de la faim en août dernier suite à la demande de remboursement d'une partie d'une subvention perçue. Une grève suspendue suite à un recours de la CTM. Depuis, plus aucune nouvelle.

    L'affaire Sléman toujours pas réglée

Le 19 août dernier, Franck Sléman, le propriétaire et gérant de l'auberge "Le Balisier Panoramique" aux Anses-d'Arlets avait entamé une grève de la faim. En effet, un audit réalisé en mars dernier concluait que Franck Sléman devait restituer près de 20 000 euros sur 44 000 euros de fonds européens octroyés pour des travaux d'agrandissement. Des sous qui ont servi à réaliser un rehaussement de bungalow, une piscine et un réaménagement de l'entrée. 

Suite à ça, on lui demandait donc de rembourser le matériel utilisé pour les travaux. À la suite de sa grève de la faim, la CTM avait fait un recours contre cet audit, mais depuis plus aucune nouvelle.

Le bâtonnier Maître Raphael Constant, l'avocat de Franck Sléman a écrit à l'auditeur afin de demander des explications. Un courrier resté sans réponses pour l'heure. Ses précisions :