L'ancienne cité Bon Air poursuit sa mutation

Par • Mis à jour le 17/11/2019 - 12:04

Avant l'éclosion d'un nouvel écoquartier, la destruction des bâtiments de la cité Bon Air se poursuit. Le projet doit en principe aboutir en 2022.

    L'ancienne cité Bon Air poursuit sa mutation

L'ancienne cité Bon Air située à Fort-de-France connaît depuis vendredi une nouvelle phase dans son réaménagement.

La deuxième tranche de démolition a en effet démarré. Pendant 6 semaines, c'est une pince géante qui rognera le second bâtiment prévu qui doit être détruit.

D'ici le début d'année prochaine c'est un chantier d'aménagement qui sera lancé sur l'emplacement où se trouve le bâtiment qui est en train d'être démoli.

Des 321 foyers installés à cité Bon Air, seuls ceux qui ont été relocalisés dans le bâtiment flambant neuf y demeurent aujourd'hui.

Le futur écoquartier, encore en gestation, offrira un nouveau cadre de vie aux anciens copropriétaires. Ils bénéficieront à long terme d'équipements culturels, d'équipements publics, de services ou encore commerces mais aussi d'un parc urbain et d'une végétation qui coïncide avec les objectifs d’aménagement thermique fixés.

Le montant global de la facture s'élève à 50 millions d'euros.

Claire Maurice Madelon est experte et conseillère sur ce projet d'écoquartier. Elle fait le point sur l'avancée du projet au micro de Peggy Saint-Ville :

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.