L'architecte martiniquais, Marc Alie, est décédé

Par 09/11/2020 - 13:01 • Mis à jour le 09/11/2020 - 12:58

L'architecture martiniquaise a perdu l'un de ses membres éminents. Marc Alie, 76 ans, est décédé hier dans l'Hexagone.

    L'architecte martiniquais, Marc Alie, est décédé
©Youtube Marc Alie

Marc Alie n'est plus. Le célèbre architecte martiniquais est décédé hier en France hexagonale à l'âge de 76 ans. Inscrit au tableau des architectes de Martinique depuis le 5 mai 1973, il était diplômé de l'École Spéciale d'Architecture.

Marc Alie a beaucoup oeuvré auprès des sociétés HLM. On lui doit notamment la cité des Hauts du Port connue auparavant sous le nom de Morne Pichevin, à l'époque où les grands ensembles étaient à la mode en matière d'habitat en Martinique. Il a aussi participé à la construction du centre administratif de l'ex-conseil général au centre-ville de Fort-de-France, sur le boulevard du Chevalier Sainte-Marthe.

Passionné, Marc Alie a longtemps rêvé de redonner vie à la résidence d'Eugène Aubéry à Morne Pitault sur les hauteurs du Lamentin. "C'est une histoire d'amour. Un rêve qui ne finit pas très très bien. C'est un coup de foudre. À la fois, le hasard, la volonté. Ce qui persistait dans une idée. De vouloir à tout prix", confiait-il.

Un rêve qu'il avait partagé en 2003 au micro de Pascale Lavenaire :

Ex-époux de la journaliste et artiste Mariejosé Alie avec qui il a eu deux filles, Marc Alie était un artiste dans l'âme. Peintre, écrivain et aussi chanteur avec le groupe Les Cannibales de 1965 à 1972.

Philippe Bourrouet, lui aussi architecte, était un ami de longue date de Marc Alie. Ensemble, ils ont participé à des concours mais aussi voyagé. Il rend hommage à un artiste dans l'âme dont les réalisations marquent encore le paysage urbain de la Martinique.

Il se confie à Pascale Lavenaire :

Tags