Le TCSP pointé du doigt par la cour des Comptes, la SPL Transport de Martinique répond

Par • Mis à jour le 21/02/2019 - 17:27

La cour des Comptes a constaté notamment des "défaillances" . "Aucune magouille" répond la SPL Transport de Martinique.

    Le TCSP pointé du doigt par la cour des Comptes, la SPL Transport de Martinique répond

Dans son dernier rapport publié début février, la cour des Comptes épingle une nouvelle fois le TCSP. 

La cour a en effet constaté des "défaillances", une "conduite de projets qui font souvent l'objet d'une maîtrise insuffisante" et des usages des réserves financières "opaques et en général irréguliers".

Ce matin, une partie du conseil d'administration de la Société publique locale Transport de Martinique, qui gère le projet TCSP, a tenu à donner son avis sur ce rapport. 

Pour Johnny Hajjar, le président de la SPL Transport de Martinique, "ce qui est pointé surtout c'est la notion de surcoût par rapport au projet qui est sur 20 ans et pas sur 2 ans".

Et selon lui, la notion de surcoût se justifie bien. "Le budget de 2006 est sommaire" explique Johnny Hajjar, "il manque des études, il manque des acquisitions foncières, il manque le centre technique des transports, un certain nombre de stations etc".

Un surcoût totalement assumé donc qui selon Johnny Hajjar est "la réalité de la sécurité de l'utilisation du BHNS". 

Retrouvez l'interview de Johnny Hajjar en intégralité ci-dessous