Le blocage des universités gêne aussi les étudiants ultramarins

Par • Mis à jour le 05/04/2018 - 12:11

Au moins une quinzaine d'universités sont bloquées en France Hexagonale. Les étudiants martiniquais qui ont quitté leurs familles pour étudier loin de chez eux doivent composer avec une situation chaotique à l'approche des examens de fin d'année.

    Le blocage des universités gêne aussi les étudiants ultramarins

Le mouvement de grogne dans les universités continue dans l’hexagone.

Alors que le Premier ministre Edouard Philippe assure que les partiels auront bien lieu aux dates prévues, la mobilisation estudiantine pour dénoncer le nouveau système d’admission post bac, PARCOURSUP, semble prendre de l’ampleur.

Exemple à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurés, bloquée depuis le 6 mars. Une situation qui devient extrêmement problématique pour Audrey une jeune Martiniquaise de 25 ans.

Etudiante en Master 2 de lettre modernes, elle craint désormais de ne pas pouvoir obtenir son diplôme de fin d’études.

Le témoignage d'Audrey :