Le prolongement du confinement provoque déception et incompréhension dans le monde économique et politique

Par 21/11/2020 - 13:36
01/01/2020 - 00:00

Stanislas Cazelles, préfet de Martinique, a annoncé le prolongement du confinement de quelques jours sans préciser de date de fin. Une intervention qui a provoqué de l'incompréhension et de la déception dans les sphères politiques et économiques.

    Le prolongement du confinement provoque déception et incompréhension dans le monde économique et politique

Alors que la Martinique s'apprêtait à sortir du confinement ce dimanche (22 novembre 2020). Stanislas Cazelles a annoncé hier que les mesures de restriction de déplacement et d'ouverture de certains commerces resteront en vigueur encore quelques jours, sans préciser une échéance précise.

Pour justifier sa décision, le représentant de l'Etat s'est appuyé sur le nombre encore important, mais en diminution depuis trois semaines, du nombre de cas positifs en Martinique.

Une position mal comprise mais qui intervient à quelques jours de l'allocution présidentielle. Stanislas Cazelles pourrait donc attendre qu'Emmanuel Macron s'exprime ce mardi (24 novembre 2020) avant de préciser la date de fin du confinement en Martinique.

Cette intervention du préfet a provoqué des réactions très mitigées. Par exemple, Philippe Jock, président de la chambre de commerce et d'industrie de la Martinique a dit son incompréhension à Jean-Marc Pulvar :

Pour Josette Manin, députée de la Martinique, qui a été consultée par le préfet, la prise de position du préfet a sans doute été infléchie par Paris.

Sylvia Saïthoothane, conseillère exécutive en charge de l'éducation, adopte une position plus radicale. Elle estime que les élus locaux ne sont pas écoutés. Elle envisage de ne plus participer au comité de pilotage consacré au covid-19, si les positions des élus ne sont pas prises en compte.

Enfin, maître Marielle Tiburce l'avocate d'un groupe de commerçants baptisé les "Noms essentiels" de Martinique conteste les indicateurs retenus par le préfet pour prolonger le confinement.

Par ailleurs, une réunion en visio-conférence s'est tenue ce samedi matin entre des élus de l'Assemblée de Martinique et des socio-professionnels à l'initiative de Claude Lise, président de l'Assemblée.

Pour Catherine Conconne, par exemple, il s'agissait d'une opportunité d'exprimer son point de vue plus nuancé sur la nécessité du confinement tout en apportant son soutien au monde économique.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.