L'église se saisit de la question de la pédophilie

Par • Mis à jour le 05/11/2018 - 12:00

Pour la première fois la conférence des évêques de France a reçu des victimes d'actes pédophiles pour apprendre aux évêques à mieux comprendre et gérer les plaintes.

    L'église se saisit de la question de la pédophilie

La conférence des évêques de France a débuté à Lourdes samedi 3 novembre et se tiendra jusqu'au 8. Cette année et c'est une grande première, des victimes d'actes pédophiles ont été invitées à travailler en petits groupes à huis clos avec les 118 évêques. La CEF (Commission des évêques de France) souhaite mettre en place une commission indépendante sur la pédophilie au sein de l'Eglise.

Depuis 2010, 433 signalements ont été réalisés auprès des évêques dont 212 transmis au procureur. Au final, 36 mises en examen et au moins une dizaine de peines de prison, selon un rapport publié par la CEF.

L'objectif est de faire taire les accusations d'inaction et de silence de l'église même si pour la principale association de victimes "La parole libérée" il s'agit d'une opération de communication. Cette dernière a décliné l'invitation.

L'évêque de Martinique, David Macaire reconnaît les limites de l'église sur ces questions et admet que les évêques ont besoin d'aide, comme il l'a expliqué par téléphone à Pascale Lavenaire.