Lendemain de heurts : dégâts empreints de désolation à Fort-de-France

Par 18/07/2021 - 10:22 • Mis à jour le 18/07/2021 - 09:52

Au lendemain des affrontements qui ont marqué le centre-ville de Fort-de-France, les dégâts constatés ce matin (dimanche 18 juillet) témoignent de la violence des heurts d'hier soir entre manifestants et forces de l'ordre.

    Lendemain de heurts : dégâts empreints de désolation à Fort-de-France
Carcasse de voiture incendiée hier soir dans une rue de Fort-de-France ©Ville de Fort-de-France

La soirée d'hier (samedi 17 juillet) s'est caractérisée par de violents heurts entre les forces de l'ordre et des manifestants venu protester à Fort-de-France contre les mesures sanitaires en vigueur.

Et le centre-ville a été le théâtre de ces affrontements, laissant des rues pavées de destructions. 

Reste d'incendies dans la rue
Restes d'un feu de débris et de poubelles sur le boulevard Général de Gaulle, à Fort-de-France ©Ville de Fort-de-France

Au plus fort des tensions, de nombreux incendies ont été allumés par les manifestants. Des carcasses de véhicules ou encore de poubelles bordent les rues ce matin. Le hall d'immeuble d'EDF a également été la proie des flammes. 

Hall immeuble EDF Fort-de-France
Hall d'entrée d'EDF incendié hier soir ©Ville de Fort-de-France

Mais des commerces ont aussi été pris pour cible. La bijouterie Soleil, rue Lamartine, a été complètement ravagée par les flammes.

Bijouterie rue Lamartine incendie
La bijouterie Soleil, rue Lamartine à Fort-de-France, incendiée hier soir ©Ville de Fort-de-France

Le bâtiment de l'hôtel de police témoigne également des violences d'hier soir. 

Dégât Hotel de Police
Dégradations à l'hôtel de police de Fort-de-France ©Ville de Fort-de-France

La Palais de Justice a vu, quant à lui, une portion de sa façade détruite.

Dégradations Hôtel de Police
Dégradations au Palais de Justice de Fort-de-France ©Ville de Fort-de-France

Pour les habitants comme les commerçants ce dimanche, c'est un constat un peu amère des dégâts, comme l'a constaté Adeline Courson dans ce reportage :

 

Tags