Les couches lavables expérimentées dans des crèches de Martinique durant un mois

Par 03/04/2016 - 19:29 • Mis à jour le 03/04/2016 - 19:29

Trois crèches du territoire de la CACEM, en Martinique, vont se metttre aux couches lavables. Pendant 5 semaines, elles vont participer à un projet pilote d'expérimentation de couches lavables. L’objectif est de diminuer les déchets produits par les couches jetables et d'avoir ainsi un comportement plus respectueux de l'environnement.

    Les couches lavables expérimentées dans des crèches de Martinique durant un mois
La crèche de l’Anse Madame à Schoelcher a signé le vendredi 1er avril 2016 une charte d’adhésion au Programme Local de Prévention des Déchets de la CACEM. La semaine prochaine, la crèche de Petit Pavillon au Lamentin et celle de Ti Zétwèl à Saint-Joseph s’y mettront à leur tour.

Pendant 5 semaines, les crèches vont utiliser des couches lavables pour les enfants de moins de 3 ans. Cette expérimentation permettra d’évaluer l’effet écologique et économique des couches réutilisables.

« Il y a plusieurs objectifs au niveau des couches lavables. Il y a plusieurs avantages. Pour nous, c’est essentiellement la réduction des déchets. Il faut savoir que l’utilisation des couches classiques produit beaucoup de déchets. Pour un bébé, la moyenne de la naissance à la propreté, c’est 3800 couches ce qui équivaut à une tonne de déchets. C’est pourquoi les couches lavables sont une alternative pour réduire ces déchets », selon Muriel Lapu, membre du service Prévention Déchet à la CACEM.

Les couches lavables ont les mêmes caractéristiques hygiéniques que des couches jetables à la seule différence qu’elles peuvent être lavées et réutilisées.

Des crèches engagées dans cette expérimentation serviront de vitrines pour l'information et la sensibilisation des parents et des autres crèches.

Veranika Chyhir et Xavier Chevalier