Les enseignants et parents d'élèves de l'AMEP tirent la sonnette d'alarme

Par 27/06/2018 - 13:55 • Mis à jour le 27/06/2018 - 13:55

Plusieurs parents d'élèves et enseignants de l'AMEP ont tenu une conférence de presse, ce mercredi matin. Ils tirent la sonnette d'alarme sur la situation alarmante de l'association.

    Les enseignants et parents d'élèves de l'AMEP tirent la sonnette d'alarme

Ce mercredi matin (27 juin 2018), une conférence de presse des représentants du personnel de l'AMEP s'est tenue sur le site de Raynal Sarcus de l'établissement. Une conférence de presse sur la mise à mort programmée de leur institution.

Plusieurs enseignants et parents d'élèves étaient présents pour l'occasion. Ils ont tiré la sonnette d'alarme d'une même voix sur le devenir de l'établissement de l'ex copes, mais aussi sur les dysfonctionnements dont ils accusent la présidente Patricia Marival. Ces derniers remettent en cause la gouvernance du conseil d'administration, mais aussi les prises de positions de l'administrateur judiciaire. À savoir maître Miroite.

Selon eux, depuis le redressement judiciaire, près de 300 000 euros de déficit ont été enregistrés. En tout cas, en attendant le rendez-vous du 10 juillet prochain devant le tribunal de commerce, ils réclament la dissolution du CA à la prochaine assemblée générale.

Les précisions d'Axel Feliot représentant du personnel enseignants devant le tribunal.

Pour l'heure, Maître Miroite que nous avons sollicité n'a pas souhaité réagir "aux polémiques". Nous n'avons pas réussi à joindre la présidente de l'AMEP, Patricia Marival.