Les femmes et l'Islam en Martinique

Par 23/03/2016 - 13:11 • Mis à jour le 23/03/2016 - 13:11

Les attentats perpétrés ce mardi 22 mars 2016 à Bruxelles ont été dénoncés par l'ensemble de la communauté musulmane y compris par les femmes; nous avons été à la rencontre de l'association des femmes musulmanes de la Martinique.

    Les femmes et l'Islam en Martinique
L'association des femmes musulmanes de Martinique a été créée il y a 10 ans et elle compte actuellement une vingtaine de membres; elle a pour objectif de regrouper des pratiquantes et de créer du lien entre les femmes souvent isolées.

L'association propose diverses activités, des cours d'arabe pour enfants et adultes, des études du Coran ou encore des sorties festives et culturelles. Elle organise également les célébrations des différentes fêtes du calendrier musulman (fête de l'Aïd etc...)

Certaines de ces femmes musulmanes qui vivent en Martinique ont témoigné sur leur pratique de la religion (port du voile, prières quotidiennes etc...) la démarche de conversion pour certaines, l'actualité des attentats pour d'autres.

Djihad : "En France ce mot là est galvaudé"

Raymonde Cannenterre-Dieng est martiniquaise, élevée dans la religion catholique elle s'est convertie à l'Islam lors de son mariage avec un musulman. Elle est revenue sur la définition première du djihad. "Le sens de ce mot là c'est la lutte que nous menons quotidiennement contre nous même ! Voilà le sens premier du djihad, lutter contre ses penchants pour rester dans la bonne voie. En France ce mot là est galvaudé", a t-elle expliqué.

Concernant les jeunes qui partent faire le djihad "je crois que la société est en crise, il y a des jeunes qui ont de gros problèmes et qui trouvent là un mode d'expression".

Même si les femmes de l'association se disent "tranquilles" en Martinique, elles ont bien conscience que le regard sur l'Islam a changé, notamment depuis les differents attentats qui ont touché l'europe.

Audrey Ollon et Pascale Lavenaire