Les nouveaux locaux des services techniques de la CTM sont terminés

Par 16/12/2020 - 16:12
01/01/2020 - 00:00

Après 16 mois de travaux, la rénovation de l'ancienne maternité Victor Fouche à Redoute est terminée. Le bâtiment est désormais consacré aux bureaux du service technique de la CTM.

    Les nouveaux locaux des services techniques de la CTM sont terminés
Nouveau bâtiment des services techniques de la CTM ©RCI

Un grand bâtiment orange se dresse désormais à l'entrée de Redoute, à Fort-de-France où se trouvait l'ex maternité Victor Fouche.
Ces locaux flambant neufs, aux couleurs du logo de la CTM, abritent aujourd'hui les bureaux des services techniques de la collectivité de Martinique.

salle d'attente
Salle d'attente des services techniques de la CTM    ©RCI

Ils s'étendent sur 8200 m2 et 6 niveaux. On dénombre notamment 210 postes de travail, un parking de 225 places, et 11 salles de réunion. Dans un intérieur design et moderne, on trouve entre autres un PC de crise avec une cellule opérationnelle et une cellule décisionnelle, une cafétéria, un espace détente, un espace archive, et un vestiaire.

Réunion
Salle de réunion des services techniques de la CTM  ©RCI

Parmi les caractéristiques techniques du bâtiment, celui-ci est doté d'un système de récupération des eaux de pluie, d'isolation thermique, d'un renforcement parasismique, d'un système photovoltaïque, et de bornes de recharge électrique.

Accueil
Accueil des services techniques de la CTM  ©RCI

Démarrés en Août 2019, les travaux de rénovation ont mobilisé plus de dix entreprises différentes.

"Nous avons travaillé ici avec beaucoup d'ingénieurs et le personnel féminin n'a pas été écarté. La cheftaine est une dame qui dirige le tout. Je pense que ça donnera une autre image de la collectivité territoriale de Martinique, qui est parfois décriée", affirme Alfred Marie-Jeanne, président du conseil exécutif de la CTM.

La rénovation n'a pourtant pas été simple car l'ancienne maternité a également hébergé un lycée de transit, comme l'indique Hervé Jean-Baptiste, président de l'entreprise de construction AJB SAS.

"Forcément, ça a été compliqué, par le fait qu'on a changé de destination : à l'origine, le bâtiment avait été utilisé comme lycée de transit et là on a créé un peu plus de 200 bureaux. Donc on s'est adapté, comme dans toutes les rénovations", explique-t-il.

Le coût global de cette rénovation, qui consistait à réduire les locations de bureaux administratifs selon la CTM, s'élève à 40 millions d'euros dont 15 millions d'euros de renforcement parasismique.

Le bâtiment est donc prêt à recevoir les équipes des différents services de la CTM, qui effectuent leur déménagement.

Tags