Les odeurs nauséabondes de l'autoroute persistent

Par 25/01/2017 - 13:59 • Mis à jour le 25/01/2017 - 13:59

La situation est bien connue des commerçants du secteur et des automobilistes. La section d'autoroute comprise entre le pont de la Galleria et l'échangeur des Mangles est saturée par une odeur nauséabonde depuis plusieurs années. La station d'épuration du secteur est à l'origine de cette problématique.

    Les odeurs nauséabondes de l'autoroute persistent
Tous les automobilistes martiniquais qui ont emprunté cette portion d'autoroute l'ont senti. Cette odeur pestilentielle provient de la station d'épuration d'Acajou. Elle empoisonne la vie des commerçants du secteur compris entre la Galleria et l'échangeur des Mangles.

Située en bordure d'autoroute, l'équipement est a atteint son point de saturation. La multiplication des habitations mais également le mauvais usage des réseaux d'eaux usées sont en cause. En effet, certains habitants peu scrupuleux ont raccordé leur collecte d'eau pluviale au réseaux d'eaux usées. Récemment, les services d'Odyssi ont découvert que des hydrocarbures parviennent jusqu'à la station d'épuration.

Ces éléments contribuent au dysfonctionnement de la station. À terme, les eaux usées du secteur seront collectées par la station de Gaigneron au Lamentin. Ces travaux menés par Odyssi s'achèvront dans trente mois.

Clara Vincent s'est rendue sur place. Reportage :