Les violences faites aux femmes plus importantes en Outre-mer

Par • Mis à jour le 19/12/2017 - 18:40

La ministre de l'outre-mer s'est rendue dans un centre d'accueil des femmes victimes de violence. Un rapport commandé en 2016 montre que les femmes sont plus exposées aux violences en Outre-mer que dans l'hexagone.

    Les violences faites aux femmes plus importantes en Outre-mer

Les femmes étaient au cœur de la dernière matinée, ce mardi matin (19 décembre 2017) de la visite de la ministre de l'Outre-mer Annick Girardin.

Elle a commencé sa journée avec l'association Amazone avant de se rendre dans un centre d'accueil des femmes victimes de violence et de se faire remettre le rapport du conseil économique, social et environnemental sur le sujet.

Le CESE a en effet rendu en mars dernier, un rapport commandé en 2016 et qui montre que les femmes sont encore plus exposées aux violences Outremer que dans l'hexagone.

C'est particulièrement vrai en Nouvelle-Calédonie ou en Polynésie. Mais la Martinique elle aussi est concernée. Le rapport montre que chez nous en Martinique, 2,5% des femmes ont été agressées physiquement par leur conjoint ou leur ex-conjoint au cours des 12 derniers mois.