"L'immigration en Martinique est plus particulièrement une immigration d'ordre économique"

Par • Mis à jour le 08/09/2015 - 21:21

L'afflux massif de migrants en Europe émeut l'opinion publique et provoque des réactions un peu partout. De son côté la France s’apprête à recevoir plus de 24.000 réfugiés supplémentaires en deux ans.

    "L'immigration en Martinique est plus particulièrement une immigration d'ordre économique"
Marie-George Cébarec est directrice de l'AADPAS, une structure qui favorise entre autres l'insertion sociale et professionnelle des personnes exclues et en difficultés; elle accueille notamment des femmes étrangères pour des cours de français et autres activités.

Les équipes de l'association sont particulièrement peinées par la situation des migrants Syriens - notamment - qui tentent de fuir leur pays en guerre. "On trouve ça dramatique c'est une question particulièrement touchante dans la mesure où il s'agit d'êtres humains qui sont réduits à l'Etat d'animaux et c'est triste. Ce qui nous choque le plus c'est que ce sont des personnes qui comme tout être humain ont droit à la vie et qui pour des raisons qui dépassent l'entendement se retrouvent à être ballotées à droite à gauche et à quémander la vie", se désole Marie - George Cébarec.

Même si les choses ne sont pas totalement comparables et que "l'immigration en Martinique est plus particulièrement une immigration d'ordre économique" la directrice de l'AADPAS constate que "c'est une question qui demeure taboue chez les migrants" qu'elle accueille. "C'est une question qui à mon avis suscite la peur. Pour des raisons que nous ignorons, ces personnes ont du mal à mettre des mots sur ce qui se passe dans le monde; bien sûr ce n'est pas la situation de la Martinique" , a t-elle complété.

Audrey Ollon