Lucien Jean-Baptiste questionne un candidat à la présidentielle ouvertement raciste

Par • Mis à jour le 09/10/2016 - 15:14

Le teaser de l'interview d'Henri de Lesquen, candidat à l'élection présidentielle 2017 ouvertement raciste par le réalisateur martiniquais Lucien Jean-Baptiste a fait le tour du web. Ce dernier a expliqué à la rédaction de RCI pourquoi il a accepté de réaliser cet entretien. L'échange souvent surréaliste fait parti d'un triptyque documentaire intitulé "Pourquoi détestent-ils les Noirs, les Arabes, les Juifs ?"

    Lucien Jean-Baptiste questionne un candidat à la présidentielle ouvertement raciste
L'échange est surréaliste. "La musique nègre est très chargée de sexualité", attaque d'emblé Henri de Lesquen, candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2017, ouvertement raciste et président de Radio Courtoisie. L'homme prone le "racisme positif". En face, Lucien Jean-Baptiste, réalisateur né en Martinique, ne peut s'empêcher de sourire, voir même de franchement rigoler.

Extrait :


Pourquoi nous détestent-ils ? - 4e extrait de l'épisode 2

L'homme de cinéma a accepté il y a quelques semaines d'interviewer Henri De Lesquen dans le cadre d'un triptyque documentaire "Pourquoi nous détestent-ils, nous les Noirs, les Arabes, les Juifs ?". L'épisode réalisé par Lucien Jean-Baptiste a été diffusé le 3 octobre 2016 sur la chaîne Planete +. L'intégralité de l'entretien est disponible sur certains sites de téléchargement.

"Je me suis longtemps posé la question (avant de faire l'interview, ndlr). Je n'avais pas envie de l'interviewer ce mec. Je disais que c'était lui donner la parole. Dans la mesure où je crois que quelqu'un qui est profondément raciste il faut beaucoup de temps pour le changer mais les gens qui doutent qui pensent rejoindre ce mec là, ils ont l'occasion de voir que ce personnage ne dit que des conneries. Cela renforce tous les gens qui ont envie de tendre la main vers l'autre dans une société où tout le monde tire à soi. On peut vivre ensemble, on peut se serrer les coudes et essayer ensemble de lutter contre ce genre de personnage", explique Lucien Jean-Baptiste.

Lucien Jean-Baptiste s'expliquera plus longuement sur les raisons qui l'ont poussé à prendre part au projet dans le journal de 13 heures sur RCI ce dimanche (9 octobre 2016).

Karl Lorand et Béatrice Vandevoorde