Nombreuses escroqueries sur les réseaux sociaux

Par 16/12/2020 - 14:05
01/01/2020 - 00:00

Depuis début décembre, de nombreuses plaintes sont déposées suite à des escroqueries sur les réseaux sociaux. La prudence est de rigueur, rappelle la Direction départementale de sécurité publique (DDSP) de Martinique : ne pas se fier à la promesse de ces escrocs qui demandent l'encaissement d'un chèque en échange de contreparties.

    Nombreuses escroqueries sur les réseaux sociaux

Les victimes sont contactées via Snapchat, Instagram, Facebook, ou e-mail et se voient proposer une offre d’emploi, l’effacement d’une dette financière, ou une contrepartie financière pour encaisser un chèque.

Les pirates redoublent alors d'imagination pour manipuler leurs victimes, et leur système est rodé.

Le fraudeur dépose un chèque sur le compte de la victime et fournit des IBAN vers lesquels lui virer les fonds en retour, tout en proposant de conserver un pourboire pour services rendus.

Une fois le chèque crédité sur le compte, la victime fournit ses accès de banques à distance au fraudeur, ou réalise elle-même les opération de virement vers les IBAN fournis.

Le virement est exécuté et l'argent débité. Mais rapidement, les chèques reviennent impayés et l'argent viré vers le fraudeur est perdu. 

La DDSP de Martinique rappelle donc de ne pas se fier à quelqu'un demandant d'encaisser un chèque pour ensuite faire un virement d'un montant inférieur et proposant de garder la différence. Il s'agit d'un escroc.

Tags