Norwegian Airlines : la Martinique reliée à 3 villes américaines 7 jours sur 7 cet hiver

Par 19/10/2015 - 03:03 • Mis à jour le 19/10/2015 - 03:03

A sept semaines du 1er vol low-cost de Norwegian Airlines entre la Martinique et trois grandes villes de la côte Est des Etats-Unis, deux de ses directeurs ont fait le déplacement à Fort-de-France. Lors d'une conférence de presse, mercredi 14 octobre 2015 à l'Espace Aéroservices (Lamentin), ils ont fait le point en présence des responsables du Comité Martiniquais du Tourisme, de la SNAV et de la SAMAC. Les premiers échos sont plutôt bons et la compagnie low-cost envisage déjà d'aller plus loin.

    Norwegian Airlines : la Martinique reliée à 3 villes américaines 7 jours sur 7 cet hiver
Autant le dire d'emblée, Fort-de-France/New-York, FdF/Boston ou encore FdF/Baltimore-Washington DC à moins de 200€ aller-retour, impossible ou presque d'en trouver. Cinq mois après l'annonce par Norwegian Airlines d'une desserte en vol direct, à compter du 3 décembre 2015, entre ces trois villes de la côte Est des Etats-Unis et la Martinique, les billets au "tarif exceptionnel de lancement" se sont littéralement envolés.

Pensez ! L'aller-simple à 88 euros plus taxes entre Fort-de-France et chacune des trois villes desservies et de 79 dollars (soit 70€) incluant les taxes au départ des villes américaines, du pain béni pour des voyageurs lassés des vols avec escales à San Juan (Porto-Rico) et leurs lots de surbooking.

N'empêche, à en croire le président du SNAV Antilles Guyane, présent à la conférence de presse du mercredi 14 octobre, que l'on peut encore trouver des places à moins de 500€. "Je l'ai constaté, il y a moins de 48 heures", nous confiait Philippe Calmels.

Au nom du SNAV Antilles Guyane et des agents de voyages en Martinique, "nous sommes ravis, disait-il mercredi, qu'une compagnie aérienne fiable et reconnue desserve la Martinique au départ de Boston, Washington et New-York avec un vol quotidien entre la Martinique et les Etats-Unis".

"Aujourd'hui, les demandes qui nous sont faites sont régulières notamment sur New-York et offrent des perspectives très intéressantes avec ces vols directs à des prix attractifs"

Et d'ajouter, que des agents de voyage proposaient déjà des packages à des tarifs tout autant attractifs, avec, cerise sur le gâteau, la possibilité d'arriver à Washington et de décoller de New-York pour le vol retour.
"A titre indicatif, pour un séjour de 5 jours/4 nuits à New York, les premiers prix comprenant avion + hôtel sont à moins de 500€, ce qui était impensable avant l'arrivée de Norwegian".

Mais alors, comment en est-on arrivé là ? Comment est-on parvenu à convaincre cette compagnie low-cost norvégienne (donc européenne), détentrice de plusieurs Awards dont le prix du meilleur low-cost européen 2015, à participer à ce que le Comité Martiniquais du Tourisme appelle "la stratégie de désenclavement (touristique) de la Martinique ?