Philippe Edmond-Mariette revient sur les incidents d'hier après-midi

Par / /

Des incidents ont éclaté hier après-midi en marge du procès des 7 militants anti-chlordécone. Philippe Edmond-Mariette revient sur ces faits.

légende image principale
L'avocat Philippe Edmond-Mariette

Le procès des 7 militants anti-chlordécone, prévu hier après-midi a été renvoyé au 3 juin prochain. En marge de ce procès, des heurts ont éclaté entre manifestants du "Komité 13 janvié 2020" et les forces de l'ordre. En effet, un appel à venir soutenir les militants avait été lancé sur les réseaux sociaux. 

Le filtrage à l'entrée du palais de justice a provoqué de grosses tensions à proximité du palais. Les 7 mis en cause n'ont d'ailleurs pas pu accéder à leur procès. Face à cette situation et à la grève des avocats, ces derniers ont donc plaidé pour le renvoi et la levée de contrôle judiciaire pour 3 des 7 militants. Les 7 hommes sont poursuivis pour des violences lors d'un rassemblement au centre commercial Océanis au Robert le 23 novembre dernier.

Philippe Edmond-Mariette, l'avocat d'un des prévenus, était l'invité de la rédaction d'RCI, ce mardi matin, il revient sur les faits : 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.