Qui va s’occuper de désinstaller le barrage de Cosmy ?

Par • Mis à jour le 01/09/2015 - 17:46

Les sargasses polluent encore bon nombre de sites en Martinique. A Trinité, au port de Cosmy, un barrage a été mis en place pour l’essayer. Très rapidement il s’est montré inefficace, surtout d’après les Trinitéens à cause de sa localisation. Il s’est même cassé très vite. Personne ne semble vouloir s’occuper de l’enlever.

    Qui va s’occuper de désinstaller le barrage de Cosmy ?
La mairie de Trinité ne s’est pas occupée de la pose du barrage anti-sargasses au niveau du port de Cosmy. Pire, les élus n’ont été au courant du test, qu’après la pose de celui-ci. Le barrage n’est en tout cas pas une réussite. Il s’est ouvert en son centre au bout de quelques jours. Même s’il est fixé au sol il dérive un peu, et occupe la passe qui permet de sortir du port.
Les responsables du projet sont la SARA et la DEAL (direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement).

Les personnes directement impactées par les débris de cette initiative sont les marins-pêcheurs, Pierre Londy est le président de l’association des pêcheurs de Trinité : « Au départ quand j’ai vu l’essai, j’étais content, je me suis dis que l’on pense aux marins-pêcheurs, on essaye de faire quelque chose pour nous. J’étais vraiment tout heureux de voir qu’il y avait un barrage de mis. Malheureusement, quelques jours après, j’ai vite déchanté.
Je ne prendrais pas la place des techniciens mais il y a des paramètres qu’ils n’ont pas pris en compte, comme le sens du courant dans l’arc ou il est situé. Ils ne nous ont même pas concerté, nous aurions pu leur amener ces informations.
Là, le barrage a été posé, il s’est cassé en son centre, et maintenant il devient un danger pour nous marins-pêcheurs et là, on ne sait qui appeler ni quoi que ce soit faire. Nous sommes coincés. »

La Mairie qui ne dispose que de quelques informations, abonde dans le sens des pêcheurs, Paul Galva est le directeur du service environnement, urbanisme et cadre de vie à la Mairie de Trinité : « On sait que c’est une initiative de la SARA et de la DEAL. Ce barrage a été posé à partir du 11 août, nous avons été averti un petit peu après cette expérimentation. Nous considérons que c’est un essai qui pour le coup n’a pas été très fructueux puisqu’il s’est disloqué, il n’a pas été véritablement efficace comme le souhaitaient j’imagine les services de l’Etat. Certains marins-pêcheurs pensent aussi que nous n’avons pas tenu compte de la courantologie de la zone ce qui expliquerait effectivement qu’il ai eu quelques dégâts. Mais je suis assez convaincu que ca peut être une bonne idée car il y a vraiment des zones problématiques. Des zones autour desquelles l’échouage des sargasses pose véritablement un problème de collecte et si on peut éviter qu’elles y arrivent c’est une bonne solution. »

La Mairie de la ville souhaite une nouvelle tentative, cette fois en s’associant au projet et en tenant compte de l’avis des marins-pêcheurs. Mais en attendant qui va enlever les bouts du barrage ? Paul Galva assure que ses services ne bougeront pas.

Xavier Chevalier

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.