Rencontre avec le préfet : une réunion nécessaire pour les parlementaires

Par • Mis à jour le 27/02/2020 - 17:15

Les parlementaires ont rencontré le nouveau préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles, ce jeudi dans la matinée. Cette réunion avait pour objectif de présenter les mesures mises en place contre le coronavirus.

    Rencontre avec le préfet : une réunion nécessaire pour les parlementaires

Stanislas Cazelles est le nouveau préfet de la Martinique. Il a pris officiellement ses fonctions, ce jeudi 27 février 2020. Ce dernier s'est entretenu durant plus d'une heure dans la matinée avec les parlementaires (Catherine Conconne, Maurice Antiste et Josette Manin), le conseiller exécutif en charge des questions sociales à la CTM Francis Carole et le président de l'Assemblée Territoriale de Martinique Claude Lise. Accompagné des représentants de l'agence régionale de santé (ARS), Stanislas Cazelles leur a exposé les différents dispositifs mis en place pour que la Martinique soit capable de se protéger contre une éventuelle contamination au coronavirus. 

Quels sont les dispositifs mis en place ?

Sur le port, l'ARS a renforcé les vérifications de la déclaration maritime de santé (pour chaque bateau y compris les navires marchands). En ce qui concerne l'aéroport, l'affichage pour rappeler les recommandations aux voyageurs est toujours d'actualité. Là aussi, l'ARS a renforcé son dispositif. Elle est présente pour tous les vols transatlantiques avec des agents qui conseillent les voyageurs et réalisent des contrôles sanitaires aux frontières. Les agents distribuent également des masques pour les voyageurs qui présentent des symptômes grippaux (toux, fièvre). La Martinique possède actuellement un stock stratégique de 800 000 masques de protection. 

Au CHUM, des chambres spécifiques ont été identifiées et réservées. Deux salles à pression négatives sont également à disposition pour des malades contagieux. Ces espaces sont accessibles par un circuit spécifique différent de celui des urgences. Le matériel de diagnostic du coronavirus est arrivé. Le personnel a été formé la semaine dernière sur l'utilisation de ce matériel. Un infectiologue d'astreinte est disponible au CHUM 24h/24 7jours/7. 

En cas de découverte d'un cas dans un avion, l'équipage (réduit à une personne pour limiter les interactions) avertit le commandant de bord. Ce dernier prévient le 15. La personne est ensuite prise en charge à l'arrivée du SAMU. Sont considérées comme des personnes contacts, tous les passagers situés deux rangs devant, deux rangs derrière, deux rang à droite et à gauche. Ils devront répondre à des questionnaires et seront suivis. Cette procédure est celle qui avait été utilisée pour le virus d'ébola.

Pour les parlementaires, cette réunion était nécessaire. Ses précisions : 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.