Restrictions budgétaires : les fêtes patronales sacrifiées ou presque

Par 20/07/2018 - 07:05 • Mis à jour le 20/07/2018 - 07:05

Les fêtes patronales des communes en Martinique sont réduites à un week-end voir tout simplement annulées. C'est l'une des premières victimes des restrictions budgétaires des communes.

    Restrictions budgétaires : les fêtes patronales sacrifiées ou presque

Rappelez-vous. Il y a plusieurs années, les fêtes patronales étaient attendues par tous. Elles s'étalaient sur plusieurs week-end, parfois trois. Mais malheureusement, ces fêtes sont les premières victimes des restrictions budgétaires des communes qui obligent ces dernières à réduire ou annuler leur fête patronale. 

Pourtant, ce moment reste très important pour les habitants qui profitent pour se retrouver et oublier le temps de quelques heures leur quotidien.

Cependant, il y a une commune qui sort du lot. Il s'agit de Sainte-Anne. En effet, elle est l'une des rares communes où le budget consacré à la tête patronale est en hausse.

Notre question est la suivante. Comment les communes font-elles pour maintenir ces fêtes avec un budget réduit ?

Le reportage de Clara Vincent :