Rififi au Parc naturel régional

Par • Mis à jour le 03/02/2016 - 19:30

Un dialogue de sourd persiste actuellement au Parc naturel régional, l'Unsa territoriaux a engagé un bras de fer avec la direction de l’établissement.

    Rififi au Parc naturel régional
Le contentieux porterait sur la situation sociale de deux guides-conférenciers. Le syndicat estime que les deux agents devaient déjà être intégrés dans l’effectif sur la base d’un contrat à durée indéterminée. L’UNSA avait manifesté ses intentions de mobiliser le personnel ce mercredi 03 février au matin mais il n’a visiblement pas été entendu.

En ce qui concerne la situation des deux agents, Daniel Chomet le président du Parc naturel régional a une autre lecture du dossier."On a des guides conférenciers que nous avons accompagnés dans leur formation, qui pour certains ont échoué aux examens mais qu'on a fait le choix de recruter sur des emplois saisonniers, ces derniers ne sont pas renouvelables. La solution a été de leur proposer d'intégrer les amis du parc qui est une association solide, c'est l'association sur laquelle s'appuie le parc pour animer ses sites; deux ont accepté cette solution et en sont très satisfaits, deux ne l'acceptent pas, maintenant il leur appartiendra de prendre leur décision", a t-il conclu.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar