Sargasses : un médecin du CHUM, à bout, invite le Préfet chez lui !

Par • Mis à jour le 12/05/2018 - 14:57

Alors que le Plan Local d'Urgence Sargasses (PULSAR) a fait l'objet d'un point de situation ce vendredi en préfecture, un médecin du CHU de la Martinique interpelle le préfet sur la situation devenue invivable dans son quartier de la Pointe Savane au Robert.

    Sargasses : un médecin du CHUM, à bout, invite le Préfet chez lui !

Un « véritable problème de santé publique et écologique » ! Les mots du Dr Thierry Lebrun dans son courrier publique adressé au Préfet de Martinique ont fait le tour des réseaux sociaux en seulement quelques heures. Alors que les autorités ont dressé ce vendredi 11 mai en Préfecture un point de situation des mesures mises en place dans le cadre du P.U.L.S.A.R (Plan Local d'Urgence Sargasses), ce médecin anesthésiste du CHU de la Martinique a écrit à Franck Robine, Préfet de Martinique, pour l'alerter sur la situation de son quartier de la Pointe Savane, au Robert. 

Odeurs et effets toxiques

Pour le Dr Thierry Lebrun, les différentes mesures mises en place ne sont pas suffisantes. Et la population continue à souffrir des désagréments causés par la décomposition des algues brunes. Aude Sioul-Tidas l'a joint pour RCI.