Stationnement : fin des pv, arrivée des forfaits post stationnement

Par • Mis à jour le 02/01/2018 - 12:38

Depuis le 1er janvier 2018, la gestion du stationnement dans les villes change. Les pv disparaissent mais laissent place au forfait post-stationnement décidés par les municipalités.

    Stationnement : fin des pv, arrivée des forfaits post stationnement

Adieu les PV, bonjour les FPS (forfait post-stationnement). A partir du 1er janvier 2018, dans les communes où le stationnement est payant, le conseil municipal pourra désormais définir le prix de l’amende. Si vous ne payez pas ou que vous dépassez la durée limite, vous n’aurez plus de procès-verbal dressé par un agent de l’Etat, mais un « forfait post-stationnement » à régler à la ville, qui peut en confier la gestion à des entreprises privées.

Il s’agit d’une application de la loi sur les métropoles de janvier 2014, dite loi MAPTAM. Après un premier report, sa mise en œuvre se fera bien en 2018 et certaines communes ne vont pas tarder à la mettre en application. C'est le cas aux Trois-Îlets sur le secteur de la Pointe du Bout.

"Cette loi prévoit que le stationnement soit dépénalisé. C'est à dire que le mauvais stationnement n'est plus une infraction mais une redevance. Ce n'est plus l'Etat qui gère les recettes mais les communes. Au niveau des Trois-Îlets, le conseil municipal a déjà statué en ce qui concerne le FPS. La contravention était de 17 euros, désormais le FPS s'élève à 35 euros", explique Fabrice Augustine, le chef de service de la police municipale de la commune des Trois-Îlets.