Tourisme et zika : Les professionnels parlent de 800 000 euros de pertes !

Par 05/02/2016 - 12:43 • Mis à jour le 05/02/2016 - 12:43

Les différents acteurs du tourisme à la Martinique ont tiré hier jeudi 04 février 2016 un bilan de l’année 2015. Ils ont également évoqué les perspectives pour la saison touristique à venir.

    Tourisme et zika : Les professionnels parlent de 800 000 euros de pertes !
Après examen des différents chiffres du tourisme pour l'année écoulée, on constate que l’année 2015 ne restera pas dans les annales… Sur un panel de près de 2000 lits, Ziléa constate une baisse sensible du nombre de nuitées (- 16% pour les touristes venant de métropole) et (-10% de touristes locaux).

La durée de séjour diminue également ainsi que le taux général d’occupation qui est repassé sous la barre des 50% (48.60% plus précisément ). Les professionnels mettent en avant plusieurs causes pour tenter d'expliquer cela: la baisse des rotations aériennes transatlantiques, l’épidémie de chikungunya, ou encore l’effet croisière (notamment pour les touristes locaux).

Pour les 18 établissements membres du Ziléa qui représentent les 2/3 des établissements et acteurs du tourisme, la perte de chiffre d’affaires est évaluée à près de 4,5 millions d’euros. Et l’année à venir ne s’annonce pas meilleure avec une nouvelle épidémie, celle du zika qui risque d’écorner encore la destination.

En effet, il y a quelques jours, l'annonce de Marisol Touraine la ministre de la santé qui déconseillait aux femmes enceintes de se rendre en Martinique, avait provoqué un véritable tollé. "On dénonce un petit peu la façon dont le ministère de la santé a communiqué en dramatisant au lieu d'apaiser. On estime que c'est à peu près 800 000 euros de chiffres d'affaires que l'on a perdus en une semaine", a indiqué Philippe Lecuyer, le président du Ziléa.

Le point positif qui ressort de ce bilan concerne les gîtes : en effet, pour ce type d'hébergement, l’année a été moins mauvaise que pour l’hôtellerie.

Audrey Ollon et Cédric Catan