UA : des tensions internes à la faculté de lettres et Sciences Humaines

Par • Mis à jour le 08/06/2019 - 08:24

La faculté de Lettres et Sciences Humaines sur le campus de l'Université des Antilles à Schoelcher est troublée par des tensions internes, et ce, depuis trois mois.

    UA : des tensions internes à la faculté de lettres et Sciences Humaines

Voilà depuis trois mois maintenant que la faculté de Lettres et Sciences Humaines sur le campus de Schoelcher connaît quelques tensions internes. En effet, le 28 mars dernier, le conseil de la Faculté a donné lieu à des scènes d'invectives et de "violences" selon la doyenne. Cette dernière a depuis déposé plainte au pénal contre le professeur auteur de ces actes.

Suite à ça, la doyenne a fait une demande de protection au président de l'Université des Antilles contre les menaces et attaques qu'elle dit subir, sans réponse pour le moment. Le conseil lui, n'a pas pu se tenir dans les délais impartis. 

Par voie de communiqué de presse datant du vendredi 7 juin 2019, le président de l'Université des Antilles Eustase Janky s'est exprimé. Il n'indique pas précisément les mesures qu'il prendra, mais la doyenne affirme avoir reçu ce 7 juin, notification du retrait de sa délégation de signatures, ce qu'elle considère comme une sanction.

Les précisions de Cécile Bertin-Elisabeth, doyenne de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'UA :