Un audio viral accuse un hôtel de discrimination

Par 05/04/2019 - 15:37 • Mis à jour le 05/04/2019 - 15:37

Les hôtels de Martinique sont pris d'assaut à Pâques par des tour opérateurs, parfois au détriment des Martiniquais. L'un d'entre eux s'est vu retirer sa réservation au profit de touristes et accuse la direction de l'hôtel de discrimination. Pourtant il n'en est rien. Explications.

    Un audio viral accuse un hôtel de discrimination

Si l'audio viral en question n'est pas arrivé sur vos réseaux sociaux, en voici un extrait : 

Les accusations sont sérieuses, aussi nous avons contacté la direction de l'hôtel incriminé, à savoir le Carayou aux Trois-Ilets. 

Il se trouve que cet hôtel, comme d'autres, est en contrat avec un tour opérateur qui possède 80% de ses chambres. L'hôtel reçoit de cet organisme un listing de réservation qu'il est obligé d'honorer. De ce fait, si l'hôtel se trouve surbooké, il se voit obligé d'annuler les réservations qui n'émanent pas du tour opérateur.

Lorsque cela arrive, l'hôtel propose un remboursement si des frais ont été engagés, un avoir, ou dans l'idéal un autre lieu d'hébergement pour la même période. La direction de l'hôtel Carayou reconnaît toutefois que le client mécontent a pu faire face à une maladresse du personnel dans l'explication de la relation exclusive avec le tour opérateur. 

Cette façon de travailler pour les hôtels est très courante et leur garantit un taux de remplissage. Une chose est sûre, il est très difficile pour la clientèle locale de réserver des chambres en haute saison et à fortiori durant les longs week-ends fériés, sans que cela ait à voir avec l'origine ou la couleur de peau.