Un enquête pour connaître les préférences de consommation des martiniquais

Par • Mis à jour le 17/02/2016 - 15:54

La société française Cetelem, spécialisée dans le crédit à la consommation et filiale de BNP Paribas a mené une enquête au mois de décembre 2015 en Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion sur le moral et les souhaits des consommateurs en 2016.

    Un enquête pour connaître les préférences de consommation des martiniquais
C'était la première enquête de ce type pour Cetelem qui - à cette occasion - a ciblé les 4 territoires ultramarins avec un échantillon de 400 personnes interrogées par téléphone dans chaque territoire, soit 1600 entretiens au total ! Les questions portaient sur le moral, la perception de son territoire, le choix de consommation, le comportement adopté lors des achats (comparaison de prix, négociation), soutien aux enfants et petits-enfants etc...

Après étude des résultats on découvre que la Martinique est placée en 2ème position sur toutes les catégories : moral des troupes, envie de consommation (voyages et loisirs / électroménager / travaux habitat), ou encore pour l’aide financière aux descendants.

A qui sont destinés ces résultats ?

Les résultats de cette enquête sont principalement destinés aux acteurs de la distribution afin d’orienter leurs offres. S'appuyant sur les résultats de cette enquête, Flavien Neuvy directeur de l’Observatoire Cetelem a rappelé l'importance qui doit être accordée à la formation des vendeurs. "Il faut que les vendeurs soient bien formés sur les produits pour pouvoir bien renseigner les clients".

"Les martiniquais ont envie de consommer en 2016"

Le martiniquais souhaite dépenser plus en loisirs et voyages en 2016 ! C'est entre autres ce qui ressort entre autres de cette étude comme l'a expliqué Flavien Neuvy. "Les martiniquais ont envie de consommer en 2016, et quand on leur demande quels sont les produits qu'ils ont envie d'acheter on voit que tout ce qui va toucher aux voyages aux loisirs aux divertissements arrivent très nettement en tête puisqu'on a plus de 48 % des personnes interrogées qui veulent dépenser dans ce domaine là et puis après c'est l'équipement de la maison. C'est vraiment un échantillon qui représente bien la population de la Martinique".

Audrey Ollon et Pascale Lavenaire