Une agression d'une représentante syndicale dénoncée par la CDMT

Par • Mis à jour le 19/07/2017 - 16:26

La CDMT dénonce l'agression physique d'une représentante syndicale par un responsable de Roger Albert. La salariée depuis a porté plainte contre son agresseur. Elle se retrouve actuellement en interruption temporaire de travail.

    Une agression d'une représentante syndicale dénoncée par la CDMT

Une agression physique d'une représentante syndicale par un responsable de Roger Albert ? C'est en tout cas ce que dénonce la CDMT.

Des faits qui se seraient produits, le 7 juillet dernier à l'ouverture du dépôt de Roger Albert qui se situe dans la zone de Magnity. D'après la CDMT, une salariée représentante syndicale a été agressée par un responsable de Roger Albert.

Ce mercredi matin, la CDMT a fait le point à la Maison des syndicats avec la présence de l'Union des Femmes et de l'association Culture Egalité.

Toujours, selon eux, une ligne rouge a été franchie au sein de cette structure d'autant plus que des signalements de harcèlements avaient déjà été faits précédemment.

La salariée et représentante syndicale a porté plainte contre son agresseur. Elle se retrouve actuellement en interruption temporaire de travail.

Voici les faits, racontés par Géraldine Amory, Secrétaire Générale de la CDMT.