Une cinquantaine de Riverains bloquent l'accès à la commune du nord

Par • Mis à jour le 21/02/2018 - 08:39

Des habitants de la commune de Grand Rivière n'en peuvent plus des coupures d'eau. Depuis 5 heures ce mercredi matin (21 février 2018), ils sont mobilisés sur le pont qui permet d'accéder à la commune de l'extrême nord.

    Une cinquantaine de Riverains bloquent l'accès à la commune du nord

Visiblement la réunion qui s'est tenue samedi dernier n'a pas rassuré la population de Grand Rivière. Privés d'eau depuis la fin du mois de janvier, les habitants de la commune du nord n'en peuvent plus de cette situation. Ce mercredi matin, ils bloquent le pont qui permet d'accéder à Grand Rivière. Ils réclament une solution contre l'absence d'alimentation en eau potable.

"Si on se mobilise c'est pour avoir de l'eau potable dans nos robinets. Là ça fait exactement près d'un mois qu'on a pas d'eau qui coule dans nos robinets. Nous avons des enfants qui ne peuvent pas aller à l'école parce qu'il n'y a pas d'eau pour nettoyer l'école. On ne peut pas aller à la rivière pour laver nos vêtements parce que la rivière est sale. On nous ramène des citernes mais l'eau n'est pas potable. On nous donne des packs d'eau une fois sur deux dans la semaine, ce n'est pas normal. On ne peut plus supporter ça. Cap Nord sait très bien qu'il y d'autres captages d'eau possible. Aujourd'hui c'est un ras le bol. Ils savaient qu'on serait dans cette situation à un moment donné", s'indigne Célia Marajo, habitante de Grand Rivière mobilisé ce matin.

En marge de la réunion organisée samedi dans la commune avec la mairie et la SMDS, Joseph Péraste, vice-président de Cap Nord, a expliqué que plusieurs forages sont à l'étude. L'un d'entre eux déjà creusé n'est pas immédiatement utilisable. Des traces légères de chlordécone y avaient été décelées lors de prélèvement d'autres analyses sont en cours.