Une résidence pour les hommes qui souffrent de handicap psychique

Par 30/10/2015 - 12:32 • Mis à jour le 30/10/2015 - 12:32

L'Association laïque pour l'éducation, la formation, la prévention et l'autonomie a inauguré ce jeudi la première résidence d'accueil réservée aux hommes qui souffrent de handicap psychique.

    Une résidence pour les hommes qui souffrent de handicap psychique
Située au cœur du quartier des Terres Sainville la résidence est composée 6 appartements entièrement aménagés; ces derniers viennent tout juste d'être livrés pour un loyer mensuel de 425€ en moyenne. Certains sont déjà occupés, les autres le seront prochainement.

Dans cette résidence, les logements sont équipés et adaptés pour répondre à la fois aux besoin d'une personne souffrant de handicap psychique et de mobilité réduite.Carl Granier a longtemps erré dans les rues; aujourd'hui à bientôt 42 ans (il les fêtera d'ailleurs dimanche 1er novembre) il retrouve un logement et une certaine autonomie. "J'étais dans la rue... Dans la rue on dort pas, on surveille ! Là je dors tranquillement. Je suis indépendant, je suis autonome, je fais mes affaires", a indiqué celui qui vit depuis une semaine dans un appartement qu'il partage avec un autre locataire.

Il s'agissait ce jeudi de présenter la première tranche d'un dispositif composé de 3 résidences au total avec à terme la livraison de 20 logements (6 appartements fin octobre + 6 autres en novembre les 8 derniers en janvier 2016 au plus tard).

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville