Une vingtaine de communes passent aux LED pour l'éclairage public

Par 06/12/2020 - 11:11
01/01/2020 - 00:00

Vingt-deux communes de Martinique font partie du Programme d'éclairage public performant, visant à équiper l'éclairage public en ampoules LED, pour réduire leurs dépenses énergétiques, et leur facture globale d'électricité.

    Une vingtaine de communes passent aux LED pour l'éclairage public

Les communes tentent de faire toutes les économies possibles pour alléger leur budget de dépenses. En 2018, le syndicat mixte d’électricité de Martinique (SMEM) mettait sur la table une proposition pour réduire le coût de l’éclairage public. 

Ainsi, vingt-deux communes ont aujourd'hui pris part au Programme d'Éclairage Public Performant (PEPP). Ce projet territorial, qui s’étend jusqu’en 2023, est piloté par le SMEM en partenariat avec l’ADEME, la CTM et EDF et soutenu par les Fonds Européens. 
Les lampadaires des différentes villes seront équipés en LED et 1.945 armoires de commandes électriques seront modernisées et sécurisés.

"On a eu du retard pour commencer. Mais depuis qu'on a démarré, on fonctionne. Évidemment, quand on arrive sur des points lumineux, on trouve souvent des problèmes, un luminaire en haut d'un poteaux qui est couvert de végétation et qu'il faut dégager, ou la fixation du luminaire aléatoire...", explique le président du SMEM, Ralph Monplaisir, très optimiste sur ce dossier qu’il mène depuis plusieurs années.

"Les communes sont toujours partantes, d'autres semblent vouloir nous rallier. Il s'agit d'un programme très important car dans une commune, l'éclairage public représente 60% du coût de l'électricité. Le projet est d'aboutir à des réductions de 50 à 55% sur l'éclairage public dans les communes", affirme-t-il. 

lampadaire
Remplacement d'un lampadaire par des lampes LED

Les premières communes déjà équipées

La première phase du programme, qui a démarré en 2019 et qui s’élève à 27,5 millions d’euros, connait effectivement un léger retard. Mais quelques communes ont déjà fait leur lifting lumineux.

Au Gros-Morne, le chantier représente 1,5 millions d'euros dont 305 000 payés par la commune, pour le remplacement de 1365 lampes. Cette innovation y est très bien accueillie. 

"Depuis 4 ou 5 semaines, l'opération a commencé au Gros-Morne, plus de 600 à 700 lampes ont été payées. Si le bourg est une priorité, il fallait d'abord commencer par les quartiers où il y a beaucoup de zones d'ombres et où habitent les personnes âgées et vulnérables", indique Gilbert Couturier, le maire de la commune, très satisfait de l'initiative. 

D’ici 2023, 66 490 points lumineux en Martinique seront rénovés dans le cadre de ce programme, pour engager notre île sur la voie de l’excellence énergétique.
 

Tags