Violences intrafamiliales : une lutte de tous les instants

Par 20/08/2020 - 08:34
01/01/2020 - 00:00

Si la Martinique ne déplore pas de féminicide depuis le début de l'année, la lutte contre les violences conjugales ou intrafamiliales ne s'arrêtent pas pour autant rappelle SOS Kriz.

    Violences intrafamiliales : une lutte de tous les instants

En 2020, pour l’instant, la Martinique échappe au terrible décompte des féminicides. Aucune femme n’est morte sous les coups de son conjoint, même si les violences conjugales et familiales restent un fléau chez nous et sur l’ensemble du territoire national.
Suite à la publication des données nationales et locales, l’association SOS Kriz salue le travail collectif de plusieurs partenaires.

« SOS KRIZ et ses partenaires  comme le CHUM, l'ALEFPA, Culture Egalité, L'UFM, la Croix Rouge, LAMEVIT, l'ADAVIM, le CDAD, la Préfecture – tous mobilisés quotidiennement pour construire des réponses adaptées aux situations de violences qui gangrènent certaines familles de l'île", a écrit l'association dans un communiqué publié cette semaine.

Désescalader les crises, trouver un hébergement d'urgence, mettre en place l'éviction du conjoint violent, déclencher le téléphone grave danger, appliquer des mesures de protection, proposer un accompagnement social et juridique, mais aussi traiter les psycho-traumatismes liés aux violences, sont autant de missions relevées par les acteurs de terrain.

Fabienne Sainte-Rose, secrétaire, formatrice, préventrice à SOS Kriz a accordé un entretien à Pascale Lavenaire :

Parmi les outils à disposition des victimes ou des témoins, le numéro d’urgence pour joindre SOS Kriz : 0 800 100 81. Un instrument qui a fait ses preuves, en particulier durant le confinement qui avait vu une explosion de ces violences.

 

Tags