"On nous enferme dans des rôles très minorés"

Par • Mis à jour le 06/07/2015 - 19:55

Comment façonner nos filles et nos garçons afin de ne pas les cantonner dans un rôle prédéfini ? C'était l'objet d'un atelier organisé hier matin à Fort-de-France par l'association martiniquaise féministe "Culture Egalité".

    "On nous enferme dans des rôles très minorés"
"An nou ouvè zié nou", c'est le nom de l'atelier organisé dimanche matin à Fort-de-France par l’association martiniquaise féministe "Culture Egalité". Il s’agissait pour les responsables de savoir comment "façonner nos filles et nos garçons", et ne pas cantonner les unes dans un rôle et les autres dans un autre.

"Nous vivons dans une société où les rôles des unes et des autres sont enfermés dans des carcans et il se trouve que le rôle des femmes est plutôt en leur défaveur. Nous partons du principe que les femmes sont tout à fait compétentes, ont tout à fait les qualités les possibilités de participer à toutes les activités toutes les actions de la société." a expliqué Sylvie Javaloyesse, membre de l’association Culture Egalité.

"On nous enferme dans des rôles très minorés, dans des stéréotypes qui ne nous permettent pas de participer aux actions de la société et nous voulons prendre notre place pleinement là dedans. Pour prendre cette place il nous faut prendre conscience que nous sommes enfermées dans des stéréotypes qui sont en notre défaveur." a t-elle conclu.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon