Coupe de France : la LFM dénonce le « comportement irresponsable » de supporters en tribune

Par 15/01/2021 - 18:52
01/01/2020 - 00:00

À l'occasion du 7e tour de la Coupe de France, des supporters ont introduit des instruments de musique et fumigènes dans l'enceinte du stade Pierre Aliker, mercredi 13 janvier. Une attitude que dénonce la ligue de Football de Martinique, qui tente, par des mesures sanitaires strictes, de conserver la présence de supporters dans ces stades. Elle appelle à la responsabilité de « tous les amoureux de ce sport ».

    Coupe de France : la LFM dénonce le « comportement irresponsable » de supporters en tribune

Des fumigènes et des concerts de supporters. C'est une image qui pourrait prêter à sourire, tant l'ambiance dans les stades avant le Covid-19 pourrait parfois manquer aux amoureux du sport. Mais depuis le début de l'épidémie, les matches sont tantôt interdits, tantôt livrés à des règles sanitaires très strictes, et les supporters martiniquais n'ont pu retrouver les stades que depuis le début de saison, à la rentrée 2020. Et malgré les interdictions aujourd'hui imposées par la ligue de Football de Martinique, les fumigènes et les concerts étaient bien présents mercredi, à l'occasion du 7e tour de la Coupe de France, à l'occasion de la rencontre entre le Club Franciscain et la Samaritaine, où les franciscains se sont imposés 2-0.

 

« Cela a été largement médiatisé au préjudice du football » déplore aujourd'hui la Ligue de Football de la Martinique (LFM) qui dénonce aujourd'hui fermement « ces attitudes qui sont de nature à discréditer notre discipline alors que ses dirigeants se sont fortement engagés auprès des autorités pour faire respecter les prescriptions et protocoles imposés par cette situation de crise. »

 


Dans un communiqué datant de ce vendredi 15 janvier, la LFM explique que, « malgré un dispositif d'organisation composé de nombreux agents de sécurité, de délégués et de « stadiers », des individus organisés ont pu contourner par la ruse le contrôle fait aux portes pour introduire des instruments de musique et des fumigènes dans les tribunes du stade ».

 

Aujourd'hui et face à cette affaire, le conseil de la ligue annonce qu'il ne s'interdit de poursuivre au pénal les personnes qui se rendent coupables « de telles mises en danger de l'intégralité d'autrui ». Outre ces poursuites, la ligue indique que des décisions pourraient être prises pour prévenir ce genre d'incidents à l'avenir, avec notamment, le concours des forces de l'ordre pour faire appliquer les arrêtés municipaux et préfectoraux.


« Nous devons mesurer la chance que nous avons de pouvoir encore pratiquer et suivre notre football » indique la ligue de football de Martinique, « alors que presque partout ailleurs en France, ce n'est pas possible ».

Tags