La folle saison du Club Franciscain

Par 27/05/2018 - 13:46 • Mis à jour le 27/05/2018 - 13:46

Le Club Franciscain termine sa saison en boulet de canon. Cependant la moisson de trophée a commencé dès la fin du mois d'août 2017.

    La folle saison du Club Franciscain

Revoilà donc le Club Franciscain au sommet du football martiniquais. Certes, il ne s'en était jamais vraiment éloigné mais l'attaque de feu et les deux titres consécutifs de champion du Golden Lion (2015, 2016) avait donné l'impression d'une mise en retrait du club phare du François.

Le titre de champion de Régionale 1 acquis de haute lutte en mai 2017 laissait cependant  présager un retour aux affaires des verts et noirs. Encore fallait il confirmer. C'est ce que font les hommes de Dominique Jean dès la fin du mois d'août. Le Club Franciscain écrase l'U.J. Monnerrot (4-0) en demi-finale avant sèchement la Samaritaine en finale (2-0). Deux matchs, un trophée, Yan Thimon et ses coéquipiers démarrent la saison de la meilleure des façons.

Départ en douceur

En championnat, les Franciscains entament leur parcours avec un match nul. Les verts et noirs montent en régime et remportent 5 de leurs huit premiers matchs. Ils concèdent néanmoins une défaite contre le New Star. Le début des ennuis car l'équipe du François ne gagne plus entre le 9e et la 12e journée (2 matchs nuls et 2 défaites). Suffisant pour laisser filer le fauteuil de leader aux mains du R.C. Rvière-Pilote.

Entre temps, le Club Franciscain atteint la finale locale de la coupe de France mais doit concéder une défaite face à un solide Club Colonial (1-0).

Une année 2018 exceptionnelle

Les Franciscains doivent attendre le début de l'année 2018 pour renouer avec la victoire. Dès lors, les verts et noirs de perdront quasiment plus. Invaincus en championnat entre la 13e et la 25e journée (12 victoires et 2 nuls), les hommes de Dominique Jean sont également intraitable en coupe de Martinique. Ils éliminent dans l'ordre : l'U.S. Marinoise, le CODST, le Club Colonial et le Golden Lion.

Seule ombre au tableau en ce début d'année 2018, les Franciscains s'inclinent contre le R.C. Rivière-Pilote, lors de la phase locale de la Coupe Mutuelle Mare-Gaillard.

Succès international

Patiemment installés sur la troisième marche du podium, les joueurs du François prennent le contrôle du championnat le 18 mars 2018. Enchaînant les victoires, ils prennent suffisamment d'avance pour se tourner sereinement vers la Coupe de clubs champions de la Caraïbe qui débute le 13 avril.

La première rencontre de la poule de groupe se solde par une défaite contre le RKSV Centro Dominguito (2-1). Mais le groupe martiniquais ne se démonte pas. Ils enchaînent avec quatre victoires dont celle en finale contre l'Inter Mongotapoe, le champion du Surinam sur le score de 2 buts à 1. Une victoire qui leur ouvre les portes d'un match de barrage pour accéder à la ligue de la Concacaf.

De retour en Martinique, le Club Franciscain rattrape ses matchs en retard dominant au passage le R.C. Rivière-Pilote et le Club Colonial sur le score de 2 buts à 1.

En mai, gagne ce qui te plaît

Le mois de mai s'avère particulièrement chargé pour les verts et noirs. Mais ni Abaul, ni Marajo, ni Thimon, ni Zaïre ne lèvent le pied. En plus des quatre matchs de championnat, le club du François doit s'envoler pour la Jamaïque pour disputer son match de barrage. Le 16 mai, le Cental FC, un club trinidadien, est défait sur le score de 2 buts à 1.

Voyages, matchs à pression, calendrier chamboulé, des éléments qui ne contrarient pas la marche en avant du Club Franciscain. Deux mois de succès conclus par une victoire en Coupe de Martinique contre l'adversaire de toujours le R.C. Rivière-Pilote (2-1).

Engagés dans 6 compétitions en début de saison, Dominique Jean et ses joueurs en ont remporté 4 . Une saison pleine de succès qui annonce, une suivante toute aussi passionnante. En effet, les verts et noirs retrouveront la compétition dès la fin du mois de juillet contre le champion du Nicaragua, en match aller des huitième de finale de la Ligue de la Concacaf.