Le Club Franciscain cartonne en coupe de France, le Golden Lion passe aux tirs au but

Par 14/10/2020 - 08:25
01/01/2020 - 00:00

Les deux premiers quarts de finale de la coupe de France zone Martinique se sont disputés hier soir. Le Club Franciscain a écrasé l'UJ Monnérot, tandis que le Golden Lion et l'Essor ont attendu les tirs au but pour se départager.

    Le Club Franciscain cartonne en coupe de France, le Golden Lion passe aux tirs au but

On connaît les deux premières équipes qualifiées pour les demi-finales de la coupe de France - zone Martinique. Il s'agit du Club Franciscain et du Golden Lion.

Les vert et noir n'ont pas fait de détail hier soir face à l'UJ Monnérot. Les joueurs de Patrick Cavélan se sont imposés sur le score de 8 buts à 2. Une victoire construite très tôt puisque dès la fin de la première mi-temps, le score était de 6-1.

De leur côté, le Golden Lion et l'Essor ont eu du mal à se départager. À la fin du temps réglementaire, les attaques des deux équipes sont restées muettes face aux défenses (0-0). Il a donc fallu une séance de tirs au but pour désigner un vainqueur. Ce sont les Joséphins qui se sont montrés les plus adroits en inscrivant 4 tirs au but contre un seul pour les Préchotins.

Les deux autres quarts de finale se déroulent ce mercredi soir. Ils mettront aux prises l'Aiglon et la Samaritaine et l'US Riveraine et l'Assaut.

Résultats :

Club Franciscain - UJ Monnérot : 8-2
Essor - Golden Lion : 0-0 (4-1, tab)

Rencontres prévues ce mercredi soir (14 octobre 2020)

Aiglon - Samaritaine
US Riveraine - Assaut

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.