Le Fair-Play reprend ses droits entre l'US Sinnamary et le Club Franciscain

Par 08/02/2021 - 13:13
01/01/2020 - 00:00

Après une réunion en visioconférence ce matin, il a été décidé de l'abandon des poursuites entre les deux parties. Un projet de jumelage entre les deux villes a également été envisagé.

    Le Fair-Play reprend ses droits entre l'US Sinnamary et le Club Franciscain
© AS / RCI Martinique

Le feuilleton arrive à son épilogue : après des insultes, et des menaces de recours, l'US Sinnamary et le Club Franciscain ont finalement trouvé un terrain d'entente.


Ce lundi 8 février, les deux présidents de club étaient réunis en visioconférence, en compagnie des présidents de ligue de Martinique et de Guyane, ainsi que les maires de Sinnamary et du François.
Il a été décidé que chaque partie abandonne les poursuites engagées : alors que le club guyanais envisageait de saisir la Fédération Française de Football, le club Franciscain avait quant à lui menacé de déposer plainte pour séquestration.


Des menaces, après le match de Coupe de France, où le club Franciscain a remporté la partie, se qualifiant pour les seizième de finale. Une victoire symbolique pour le club, qui permet ainsi à la Martinique d'accéder pour la première fois à ce stade de la compétition. Mais les scènes de liesses filmées dans les vestiaires des franciscains, et mis en ligne sur les réseaux sociaux, montraient des footballeurs assez peu fair-play à l'encontre de leurs adversaires.


Aujourd'hui, ces querelles semblent dépassées puisqu'aux abandons des poursuites, s'ajoute un projet de jumelage entre Sinnamary et le François. Un outil favorisant les échanges culturels, sportifs et éducatifs.
De son côté, Eric Littorié, le président du club franciscain se dit soulagé qu'une issue ait été trouvé dans cette affaire. “Nous nous concentrons maintenant sur notre match de 16e finale, j'espère que la Martinique ira le plus loin possible” a-t-il déclaré.

Tags