Les cyclistes martiniquais sont obligés de passer par Paris pour disputer le championnat de la Caraïbe à Cuba

Par • Mis à jour le 29/10/2019 - 08:05

Les coureurs de la sélection de cyclisme de Martinique s'envolent ce mardi soir (29 octobre 2019) en direction de Paris. Un passage obligé pour rejoindre Cuba où ils disputeront le championnat de la Caraïbe de cyclisme sur route.

    Les cyclistes martiniquais sont obligés de passer par Paris pour disputer le championnat de la Caraïbe à Cuba

C'est un exemple qui illustre la situation ubuesque des déplacements dans le bassin caribéen. Entre le manque de desserte et les restrictions liées aux situations politiques de nos voisins, il est redevenu très difficile de passer d'une île à l'autre.

Les coureurs cyclistes martiniquais en font également les frais. Au lieu des 3 à 4 heures de vol en ligne directe, les sportifs effectueront un voyage de près de 48 heures avec 16 heures d'avion au programme et 16 000 kilomètres à parcourir.

En effet, Kilyan Alger, Hervé Arcade, Edwin Nubul et Mickael Stanislas s'envolent ce soir pour Paris. De là, ils reprendront un avion en direction de la Havane. C'est la solution la plus pratique en terme de logistique et la moins onéreuse qu'a trouvé le comité régional cycliste.

La compétition se déroulera sur deux jours : les 2 et 3 novembre 2019. Les cyclistes martiniquais devront à nouveau traverser deux fois l'Atlantique pour revenir sur leur île.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.