Retour du Trophée Yvon Lutbert

Par 16/08/2022 - 14:55 • Mis à jour le 16/08/2022 - 14:34

Après deux ans d'interruption dus au Covid, le Trophée Yvon Lutbert se tiendra bien cette semaine, lançant officiellement la saison de football.

    Retour du Trophée Yvon Lutbert
©CTM

Mis en place par la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), avec le concours de la Ligue de Football, cette édition 2022 du Trophée Yvon Lutbertdémarrera dès demain, mercredi 17 août, à 18 heures 30, au stade Georges Gratiant du Lamentin. Une première rencontre qui opposera le Club Olympique de Trénelle, vainqueur de la Coupe de Martinique, au Club péléen, champion de Régional 2.

À 20 heures 30, durant la même soirée, c'est l'Océanic, champion de Régional 3, qui sera opposé au Golden Lion, champion de Régional 1.

Gerorges Duquesnay, vice-président de la Ligue de Football de Martinique, se réjouit du retour de la compétition.

Cela faisait déjà deux années qu'on en était privé, donc c'est avec joie qu'on renoue avec ce beau Trophée. Ce sont des équipes qui ont eu une année sportive bien remplie, qui sont championnes de la Martinique pour trois d'entre elles, vainqueur de la Coupe pour le quatrième. C'est vraiment ce qu'on pouvait espérer de mieux pour lancer la saison 2022 2023.

Comme à chacune des éditions du Trophée, la CTM et ses partenaires récompenseront les participants à hauteur de 15 000 euros en bons d’équipements, dont 6 000 destinés au vainqueur.

Les associations sont utiles et participent à la construction de notre société, donc effectivement, il y a des frais et toute dotation est la bienvenue. Je remercie la Collectivité d'aider ces associations en les récompensant en fin de tournoi.

La finale se tiendra le vendredi 19 août, à 20 heures, toujours au stage Georges Gratiant du Lamentin.
 

*Yvon Lutbert (1941 - 2005) était joueur de football à l’Assaut de Saint-Pierre et pour la Sélection de Martinique, dans les années 60. Il était surnommé le "docteur" pour ses compétences techniques et était reconnu par l'ensemble de la population martiniquaise comme un exemple de droiture et de générosité.

Tags