Changer d'île

#TDY2019 : Brasserie Lorraine Sara Energies Nouvelles a son destin en main

Par Karl Lorand / RCI.FM / 01/08/2019 - 06:46

En remportant hier la quatrième étape du 35e tour de Martinique des yoles rondes, l'équipage marinois a frappé un grand coup au classement général. Toutefois ce tour 2019 démontre jour après jour qu'aucun équipage n'est à l'abri d'une erreur et les porteurs du maillot rouge devront garder ce fait en tête.

Brasserie Lorraine Sara Energies Nouvelles n'a qu'un souhait : devenir grand. C'est pourquoi les Marinois s'obstinent à jouer toutes les victoires dans ce 35e tour de Martinique. Remporter un deuxième tour de Martinique, ferait définitivement rentrer les héritiers Lamon dans le cercle des légendes du tour.

En tout cas, en remportant hier leur deuxième victoire d'étape dans ce tour 2019, Diany Rémy et son équipage ont démontré que la régularité dans l'excellence était leur maître mot. Car après quatre étapes, il faut observer que la voile rouge et blanche des marinois a à chaque fois terminé à l'une des deux premières places.

La bascule

Pourtant en s'imposant de manière autoritaire à Saint-Pierre, UFR/Chanflor avait tapé du poing sur la table et se positionnait comme la yole forte de ce tour. C'était sans compter sur les facéties du vent. Et c'est un vent venu de l'arrière, alors que les hommes de Félix Mérine faisaient tout pour ne pas se laisser distancer par leur adversaire direct, qui leur a été fatal. UFR/Chanflor qui coule, Brasserie Lorraine Sara Energies Nouvelles qui s'impose aux Anses d'Arlet avec 31 min 27 sec d'avance sur les Robertins et le tour bascule.

Pourtant, les Marinois n'ont pas encore course gagnée. D'abord parce qu'il reste quatre jours de course. Comme on l'a vu hier tout peut arriver et personne n'est à l'abri de déboires. Le poids d'un maillot rouge aussi confortable sur les épaules d'un équipage affamé de victoires peut s'avérer pesant. Diany Rémy devra tout mettre en oeuvre pour que ses hommes conservent leur sang froid jusqu'au Robert ce dimanche.

Désormais relégué à 27 min et 12 sec au classement général, UFR/Chanflor se retrouve dans la position de l'opportuniste. Si le moral des troupes n'est pas trop entamé par la déconvenue de la quatrième étape, Félix Mérine et ses hommes auront tout le loisir de mettre la pression sur le leader même si un écart de près d'une demi-heure est difficile à combler. On le sait, le patron robertin a connu pire mais n'a jamais modifié son credo : l'attaque.

Il devra néanmoins se méfier de Zapetti Miltis qui pointe à seulement 27 petites secondes de la deuxième place au classement général. Les Franciscains ne vont certainement pas bouder leur plaisir de voler cette place d'honneur à un équipage robertin.

Les courses dans la course

La bataille pour la quatrième place entre Rosette Orange et Somarec devrait elle aussi valoir son pesant de pistaches. 3 min 24 sec séparent les deux yoles qui ont été de sérieuses animatrices du tour jusqu'à présent. Avantage pour l'instant à Rosette Orange qui se complaît dans son rôle de trouble fête en tête de course après son difficile début de tour.

L'autre course dans la course concerne le top 10 de ce tour 2019. Un groupe de yole composé de CTDM-EDF, Mutuelle Mare-Gaillard-Tania Chaussures, Elizé restaurant-Madiana Cinéma, MFR et Nautitan Bricobat se livrent une bagarre sérieuse pour se maintenir ou rentrer dans les dix premiers au classement général. Une question d'honneur.

Le classement au temps de 4e étape du 35e tour de Martinique des yoles rondes :

Le classement général au temps après la 4e étape du 35e tour de Martinique des yoles rondes :

 

En images



Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.