#TDY2019 : un duel et des prétendants aux victoires d'étapes

Par Karl Lorand / RCI.FM / 31/07/2019 - 06:24

La troisième étape entre Saint-Pierre et Fort-de-France a confirmé que la bagarre sera rude entre UFR/Chanflor et Brasserie Lorraine Sara Energies Nouvelles pour la victoire finale. Elle a également mis en lumière une nouvelle compétition : la course à la victoire d'étape.

UFR/Chanflor et Brasserie Lorraine Sara Energie Nouvelles n'ont pus qu'une seule issue : c'est la bagarre. En reprenant 1 minutes et 6 secondes au leader du tour à Fort-de-France, les Marinois ont clairement démontré que la course au maillot rouge n'est pas terminée. Certes, les Robertins ont conservé leur tunique de leader mais ils en ont été virtuellement dépossédés pendant une bonne partie de l'étape.

L'enchaînement d'étapes courtes qui s'annonce ces trois prochains jours ne figera pas pour autant les choses en tête de course. Le passage du Cap Salomon, de la passe des Fous, du Rocher du Diamant, de la baie du Diamant et la remontée face au vent vers Sainte-Anne sont autant d'occasions de perdre du temps ou d'en gagner. Félix Mérine et ses hommes devront s'armer de vigilance pour préserver leurs 3 minutes et 55 secondes d'avance au classement général.

Rosette Orange le revanchard

L'étape d'hier a également prouvé que d'autres yoles pouvaient venir jouer les trouble-fêtes. D'abord, Rosette Orange a démontré que sans ses déboires des deux premiers jours, elle était un mapipi de ce tour. Après sa victoire d'hier, Jacques Amalir a annoncé qu'il ferait tout pour en gagner d'autres. De quoi troubler le duel entre les deux prétendants au titre. Au classement général en revanche, les Franciscains pointent à 1 h 13 minutes du leader et à 44 minutes de la troisième place.

Les trouble-fêtes

Auteur d'une belle remontée et d'une quatrième place convaincante, l'équipage de CTDM/EDF se présente lui aussi comme un potentiel empêcheur de tourner en rond. Les Lamentinois ont la possibilité de faire oublier leurs 2 h 33 min de retard au général en offrant un peu de panache à leurs supporteurs.

Installé sur la troisième marche du podium à 29 minutes du leader, Zapetti Miltis aura également une carte à jouer. Certes la victoire finale semble hors de portée après la déconvenue d'hier mais rien n'empêche aux Franciscains d'aller taquiner les deux équipages de tête et de jouer les victoires d'étape tout en s'assurant un podium final.

Enfin, Somarec ne compte que 25 secondes de retard sur Rosette Orange dans la lutte pour la quatrième place tandis que SMEM et GFA Caraïbes ont montré qu'ils étaient en mesure de venir chiper des places sur la ligne.

Le classement au temps de la troisième étape

Le classement général au temps après la troisième étape

En images



Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.