Tour cycliste 2018 : le minute par minute de la 4e étape

Par • Mis à jour le 10/07/2018 - 09:35

Suivez la quatrième étape du tour cycliste international de Martinique minute par minute. (10 juillet 2018)

    Tour cycliste 2018 : le minute par minute de la 4e étape

La quatrième étape du tour cycliste de Martinique relie Trinité et Macouba. 111,5 kilomètres attendent les coureurs. Suivez cette étape minute par minute sur notre site. Pour voir les dernières mise à jour rafraîchissez régulièrement cet article en utilisant la touche F5.

111,5 km : Willy Roseau remporte sa deuxième étape sur ce tour 2018.

111,5 km : Enzo Faloci conserve son maillot jaune malgré son retard de 2'08'' sur la ligne d'arrivée.

"ça fait longtemps que je n'étais pas arrivé en si bonne position au Macouba. J'ai connu une chute mais j'avais de bonnes sensation. On a retrouvé un course de leader. On s'est arraché dans le sprint. Je suis vraiment comblé en ce jour", a commenté Willy Roseau, le vainqueur de l'étape.

111,5 km : Willy Roseau remporte la quatrième étape devant Ronald Gonzales et Mario Rojas Rojas.

109 km : Roseau-Rojas Rojas-Gonzales ont course quasiment gagné. Lequel des trois va s'imposer au Macouba ?

107,2 km : Le trio de tête se maintient au passage de Basse-Pointe. La dernière petite bosse va servir de juge de paix dans le final de l'étape. Sylvestre tente de ramener un groupe de 5 mais l'écart oscille entre 30 et 40 secondes.

103 km : Stanislas est également dans le groupe de 5. Derrière, le maillot jaune est à 2 minutes derrière.

101 km : Roseau-Rojas Rojas-Gonzales comptent 38 secondes d'avance sur un groupe de 5 coureurs mené par Sylvestre et Beccerra Beccerra

Les trois hommes de tête
Les trois hommes de tête ont pris la direction d'Ajoupa Bouillon. Roseau mène la descente malgré sa chute ce matin.

90,3 km : Gonzales a franchi le sommet. Il a été repris par Rojas Rojas et Roseau. Les trois hommes sont les mieux placer pour se disputer la victoire d'étape au Macouba. Attention à la petite côte après la longue descente à l'entrée du Macouba.

89 km : l'écart a fondu entre Gonzales et ses poursuivants. Roseau et Rojas Rojas sont à 15 secondes de lui. Il reste encore quelques centaines de mètres avant l'Aileron et le sommet.

89 km : Enzo Faloci, le maillot jaune compte 2'47'' de retard à l'approche du sommet.

89 km : Gonzales compte 30 secondes d'avance sur Roseau et Rojas Rojas. Derrière Enzo Faloci est ramené par son équipier Quentin Grolleau.

rojas roseau
Willy Roseau en rose et Mario Rojas Rojas grimpe le Morne Rouge.

87 km : Duel psychologique entre Ronald Gonzales (UCS) et Willy Roseau (Madinina Bikers) et Mario Rojas Rojas dans la montée de Morne Rouge. Le maillot jaune toujours décroché dans la grande difficulté du jour.

86 km : Roseau et Rojas Rojas ont fait exploser le groupe des grimpeurs. Ils reviennent sur Ronald Gonzales dans la montée vers le Morne Rouge.

Gonzalès
Effort solitaire de Gonzales dans le Morne Rouge.

84 km : Roseau, Sylvestre, Rojas Rojas et Stanislas sont à 400 mètres de Ronald Gonzlès.

80 km : Schmitz, Roseau et Sylvestre ont quitté le groupe des grimpeurs. Ils ont 1'32'' de retard sur Gonzales. Sylvestre est marqué par ses adversaires. La bagarre s'annonce dantesque.

80 km : Ronald Gonzales s'inquiète de son avance sur ses poursuivants. Il est au pied du Morne Rouge.

78,7 km : 1'48'' d'avance pour Gonzales sur le groupe Sylvestre-Eustache-Roseau. Blondin est le mieux placé au classement général dans ce groupe. Le maillot jaune compte un retard de 2'55'' au tunnel de l'Anse Turin.

duo
Grégory Blondin et Eduin Beccerra Beccerra à la sortie du bourg du Carbet.

75,1 km : L'UCS continue à animer la course. Cette fois ci c'est Ronald Gonzales qui mène la course au Carbet. Derrière un groupe de 11 s'est reformé dans la descente. On y trouve Eustache, Sylvestre et Roseau. 

73 km : Willy Roseau, Stanislas, Sylvestre, Campos Lucena et Rojas Rojas ont 57 secondes de retard sur Gonzales. Blondin, Ringuet et Schmitz qui étaient revenus ont été lâchés. La maillot jaune continue à perdre du temps dans la montée de morne aux boeufs. Il se trouve à 2'20'' par rapport à Gonzales.

73 km : le maillot jaune, Enzo Faloci, est décroché à 1'30'' derrière les leaders.

Gonzalès
Ronald Gonzalès attaque la montée de Morne aux Boeufs.

71 km : le camion qui se trouvait dans le virage de la centrale EDF a été dégagé.

groupe 6
Le groupe de 6 juste avant le bourg de Bellefontaine.

70 km : Ronald Gonzales a 40 secondes d'avance sur un groupe de 6 : Sylvestre, Beccerra, Stanislas, Rojas Rojas, Roseau, Campos Lucena.

jaune
Le maillot jaune en difficulté à Case-Pilote.

67,7 km : Gonzales seul en tête à Case-Pilote. Yolan Sylvestre emmène le groupe des grimpeurs avec Beccerra Beccerra de la Pédale Pilotine. Blondin, Rojas Rojas et Willy Roseau sont également dans ce groupe.

cp
ça grimpe à Case-Pilote.

60 km : Etiennar (ECD) et Blondin (Guadeloupe) sont partis en chasse derrière Gonzales. Ils ont Schmitz dans le viseur. Le maillot jaune est décroché avec un groupe de 30 coureurs.

fond
Le groupe des favoris à Fond Lahayé.

57 km : le peloton est mené par Willy Roseau. Gonzales Escalantes a pris les commandes la course. Il a lâché Schmitz au train. Coup de semonce d'un des meilleurs grimpeurs à l'approche des toboggans du nord Caraïbe.

56 km : Le peloton a ravalé l'échappé. Ivan Shcmitz (Aix) et Ronald Gonzales Escalantes (UCS) ont contre attaqué et sont en tête.

Les hommes de tête au niveau de RCI

54 km : Retour fulgurant de Yolan Sylvestre dans le groupe de tête. Ils sont désormais quatre en tête avec 25 secondes d'avance sur le peloton des favoris

43 km : Le trio de tête affiche des pointes à 90 km/h dans la descente de Montgérald. Derrière, Kévin Largitte Coppet (CCV) a crevé.

42 km : Après une heure de course, la vitesse moyenne est 41,8 km/h. C'est 2 km/h de plus que ce que prévoyait l'organisation de la course. Une vitesse qui devrait diminuer dans la montagne.

gondeau
41 km : Stanislas et Hellmann dans la montée de Gondeau. Ils mènent la course avec Schmitz 

40 km : Willy Roseau a échangé de vélo avec un de ses coéquipiers (Madinina Bikers).

38 km : Willy Roseau vient de chuter dans un virage alors qu'il poursuivait le groupe de 5. Sa cuissarde est déchirée.

35 km : Cidolit (CCV), Pruneau (Guadeloupe), Ramassamy (Madinina Bikers), Barolin (Guadeloupe) et Thierry Ragot (ECD) ont pris un peu d'avance sur les favoris. Ils comptent 30 secondes de retard sur les trois hommes de tête. Le peloton favoris est à 59 secondes.

mahault
Stanislas, Schmitz et Hellmann à Mahault en tête de la course.
trio de tête
Le trio de tête sur l'autoroute.

30 km : Les hommes de tête sont au niveau de l'aéroport. Ils comptent toujours 25 secondes sur les favoris du peloton. Enzo Falcoli, le maillot jaune, pointe à 59 secondes sous la passerelle du TCSP au niveau de l'aéroport.

28 km : le maillot jaune est coincé à l'arrière avec 12 coureurs. Il se trouve à 150 mètres du groupe des grimpeurs.

28 km : le trio de tête peine à fonctionner. Ils n'arrivent pas à dépasser la barre des 30 secondes. Un gros groupe de 33 coureurs avec tous les grimpeurs vénézuéliens s'est formé. Willy Roseau, Grégory Blondin, Sylvestre, Barolin sont aussi dans le groupe.

23,7 km : Premier écart de la course au passage du giratoire de Fond Savane : 25 secondes entre le trio de tête et le peloton maillot jaune. Le peloton est assez étiré sur la route.

22 km : Ivan Schmitz (Aix) tente encore une sortie et rejoint Hellmann et Stanislas à l'avant.

19 km : Julian Hellmann (Team Embrace), vainqueur de l'étape d'hier, et Mickaël Stanislas (UCS), ancien maillot jaune, ont pris les devants après avoir lâché un petit groupe de 6 coureurs.

chopotte
Le peloton au sommet de Chopotte.

15,5 km : le peloton est revenu sur les échappés avant le sommet de Chopotte. Enzo Falcoli, maillot jaune, passe le sommet en tête aux commandes du peloton.

15 km : le peloton revient sur les échappés au pied de Chopotte. Denara et Hugo Brun tente de résister à l'avant.

12,5 km : Denara, Brun, Munton ont été rejoints par Schmitz (Aix). Les coureurs aixois sont deux à l'avant.

Des auditeurs nous signalent du gravillon sur la route du Robert. Les coureurs vont devoir redoubler de prudence. Attention aux crevaisons et aux chutes.

5,4 km : Sébastian Beyer (Team Embrace - Allemagne) est quatrième, à la poursuite du trio de tête. Denara passe en tête le sommet de l'Estrade.

5,4 km : Munton, Denara et Brun sont en tête dans la montée de l'Estrade.

4 km : Nathan Pernot et Byron Munton de Martigues sont partis à la poursuite des deux hommes de tête.

3 km : Hugo Brun (Aix) et Ismaël Dénara (UCS) ont fait le trou. Ils commencent l'ascension de l'Estrade.

0 km : départ de Trinité. Les coureurs vont devoir grimper l'Estrade par la face sud dès les 5 premiers kilomètres.